Soumaïla Cissé, hier, au sujet de la composition du  » gouvernement de mission  »  » Sur les 38 ministres nommés, seuls deux sont issus de l’Opposition. Ce n’est pas un vrai partage de responsabilités « 

Le nouveau Premier ministre controversé, Dr. Boubou Cissé a du mouron à se faire. Au lendemain de la formation de sa nouvelle équipe, il devra compter sur le chef de file de l’Opposition, Soumaïla Cissé, qui ne ménagera aucun effort pour jouer le rôle de sentinelle de la démocratie. En effet, ce dernier a préféré ne pas signer l’accord politique proposé par le Chef du gouvernement pour conforter sa marge de manœuvre et garder les mains libres pour l’analyse et la dénonciation éventuelle des dérives des autorités. Une position qu’il affectionne particulièrement car, pour lui, le plus important c’est de » défendre l’intérêt national « . Dans une interview accordée, hier, à une radio française, Soumaïla Cissé revient sur la formation dudit gouvernement qu’il qualifie de » toute petite ouverture « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here