Arouna Modibo Touré lors de la passation de pouvoir au ministère de la jeunesse et des sports : “Ce qui compte pour moi dans la collaboration, c’est vraiment la loyauté avant le professionnalisme”

Arouna Modibo Touré quitte désormais son poste de ministre de l’Economie numérique et de la Communication pour s’occuper de la Jeunesse et des Sports. Il a officiellement pris fonction, mardi dernier. C’est avec beaucoup de considération que Me Jean Claude Sidibé lui a passé le témoin. D’ores et déjà, le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports mesure les nombreux défis qui lui attendent. 

C’est désormais Arouna Modibo Touré qui aura la lourde responsabilité de diriger le département de la Jeunesse et des Sports. Il était auparavant ministre en charge de l’Economie numérique et de la Communication. Il succède donc à Me Jean Claude Sidibé, qui dirige désormais le département de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.

En terrain connu pour avoir été sportif d’abord (il est ceinture noire 4è dan en taekwondo) puis dirigeant sportif, le nouveau patron du département de la Jeunesse et des Sports est en face de plusieurs défis à relever. Comme il l’a toujours fait, Arouna Modibo Touré mesure déjà les attentes. Selon lui, il s’agira de consolider les acquis de son prédécesseur, Me Jean Claude Sidibé, qui a déjà balisé le terrain en remportant plusieurs trophées depuis son arrivée à la tête du ministère des Sports. Pour faire comme Me Jean Claude Sidibé, le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports aura besoin du soutien et de l’accompagnement de tout le personnel de son département et de tous les acteurs du sport malien. A commencer par le Comité national olympique et sportif du Mali avec à sa tête Habib Sissoko, les dirigeants sportifs, les athlètes, les journalistes sportifs ainsi que l’ensemble des supporters.

C’est dans une ambiance cordiale et fraternelle que Me Jean Claude Sidibé a passé le témoin à son frère Arouna Modibo Touré, le mardi dernier. Etaient présents à cette rencontre, tous les cadres du département des Sports.

“Nous sommes là pour souhaiter la bienvenue au nouveau ministre, Arouna Modibo Touré. Aujourd’hui, je suis très heureux de voir que la jeunesse et le sport sont regroupés. Ce qui était l’une de nos difficultés majeures. Monsieur le Ministre, cela vous aidera dans le cadre de la coopération que nous avons avec plusieurs structures.

Monsieur le Ministre Touré, malgré les difficultés, nous avons fait beaucoup de progrès. En 16 mois que j’ai dirigé ce département, il faut reconnaitre que les deux sports phares, à savoir le football et le basket ont eu leur page de gloire. En football, nous avons été champion dans la catégorie des juniors à Niamey, au Niger. Et les jeunes s’apprêtent à aller à la Coupe du monde. En basket-ball, nous avons gagné U18, les deux Coupes d’Afrique. Nous avons gagné le tournoi 3 contre 3 U18 à Bamako toujours dans la catégorie filles. Et nous avons remporté le trophée 3 contre 3 en senior à Lomé. Sans compter de nombreuses médailles dans d’autres disciplines sportives, notamment en taekwondo, en bras de fer. Je n’ai pas oublié le football féminin. Pour la première fois, le Mali s’est classé 4ème d’Afrique” a rappelé le ministre Jean Claude Sidibé pour souhaiter la bienvenue à son frère et collègue Arouna Modibo Touré.

“Je disais à mes travailleurs pour leur dire au revoir, que s’ils ne vous aideraient pas, ils m’auraient trahi. Ce n’est pas le ministre qui fait ces résultats, c’est plutôt l’ensemble du personnel. Le ministre prend la paternité. Je vous demande à tous les cadres de tout faire pour que le ministre Touré puisse se sentir à l’aise dès aujourd’hui. Qu’il se sente en famille chez lui. Et je vous garantis qu’il est un grand sportif, il a été dirigeant sportif aussi et en plus, c’est vraiment mon frère. Et ce n’est pas mon frère comme ça. Parce que son grand-père maternel a élevé mon père. Je pense que le fait qu’il me succède est une très bonne chose.

Je souhaite que dès le mois de juillet on puisse déjà commencer à aller vous accueillir à l’aéroport avec la première Coupe d’Afrique des Nations en senior” dira-t-il, avant de présenter désormais ses anciens collaborateurs au niveau du département des Sports. “Les cadres qui sont dans ce département vont tout faire pour que nous ne tomberions pas. Moi, je reste toujours dans la famille du sport” a conclu Me Jean Claude Sidibé.

Prenant la parole, le ministre Arouna Modibo Touré était très heureux de succéder à Me Jean Claude Sidibé au niveau du département des Sports, s’est exprimé ainsi : “Je commencerai d’abord à rendre grâce au Bon Dieu de m’avoir permis de succéder à un exemple pour moi. Je succède à une personne considérée comme un frère de sang pour moi. C’est tout un honneur de continuer son œuvre. Au sein du gouvernement, on l’appelle Monsieur Coupe.  Et je ne ferai que suivre son œuvre. Pour moi, c’est la continuité. Je l’ai dit lors de ma passation de service au niveau de la jeunesse. Ce qui compte pour moi dans la collaboration, c’est vraiment la loyauté avant le professionnalisme. Parce qu’il est très rare de voir ceux qui travaillent avec loyauté. Nous travaillons tous pour un pays, le Mali. Nous ne travaillons pas pour soi-même.

Je pense que le ministre Jean Claude Sidibé a fait preuve de compétence et professionnalisme. Et il a prouvé son savoir-faire parce que je sais dans quelle difficulté il s’était vraiment battu. J’étais son cadet dans le gouvernement, mais son confident. Il y a beaucoup de choses qu’on partageait ensemble. J’étais celui qui l’accompagnait pendant les moments difficiles. Je me retrouve donc en famille”. Parole du ministre Arouna Modibo Touré.

S’adressant à ses nouveaux collaborateurs, le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports précise : “Ce que je souhaiterai avec vous, c’est de travailler avec la même ardeur et complicité. Dites-vous que Me Jean Claude Sidibé est parti, mais c’est son frère de sang qui est là. C’est pour vous dire que son ombre est toujours là parce que je n’hésiterai pas à me référer en lui à chaque fois que je poserai des questions à moi-même.  Ce ministère est un gros département. Aujourd’hui, c’est un challenge d’avoir en plus des Sports, la jeunesse. Je connais déjà autour de cette table, beaucoup d’entre vous. Je pense que c’est main dans la main que nous pouvons relever les défis, qui sont très importants pour nous.

Je pouvais compter sur moi et je ferai comme Me Jean Claude Sidibé. Le plus important, c’est de faire en sorte que nous ayons de résultats. Nul n’est parfait. Dialoguons, collaborons dans la franchise et dans la loyauté comme je l’ai dit. Je tiens à vous préciser que je suis l’un des rares ministres qui ne reste pas cloitré dans son bureau, à ne pas recevoir ses collaborateurs. Pour moi, un ministre n’a pas de bureau. Le bureau du ministre est celui des autres. Ma porte est grandement ouverte. Chaque fois que vous avez besoin de moi, il n’y a pas d’intermédiaire. Vous demandez à me voir, je vous recevrai et je vous  écouterai.

Pour moi, le plus important, c’est de réussir, de relever le défi et atteindre nos objectifs. Il s’agit de faire honneur à Me Jean Claude Sidibé pour tout ce qu’il a posé comme acte. Vous n’êtes pas en congé. Vous continuerez à travailler, à poser des actions, à traiter des dossiers”.

Pour conclure, Arouna Modibo Touré précisera tout simplement que le milieu du sport doit être un milieu de gaîté, de joie.  “Personnellement, je suis très pragmatique. Je dis les choses comme elles sont. Et si, je ne suis pas d’accord, je le dirais. Et si, aussi, le ministre se trompe, vous devez lui dire la vérité. Nous ne sommes pas là pour les animosités. Je pense que le milieu du sport doit être un milieu de gaité, de joie. Merci pour tout ce que vous avez fait pour le sport malien. J’aurais besoin de vos petits secrets pour remporter beaucoup de trophées. Je suis très heureux de reprendre le flambeau de mon grand frère, Me Jean Claude Sidibé”.

  El Hadj A.B. HAIDARA

 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here