Bonne gouvernance : Le FAMOC ouvre des financements à l’endroit des jeunes

Le 8 mai 2019, la maison du Partenariat Angers/ Bamako, a abrité une session d’échanges entre le Fonds d’appui aux Moteurs du changement climatique (FAMOC) et les hommes des médias sur l’appel à proposition (l’APP001/ 2019) que le FAMOC a lancé sur son site depuis le 30 avril dernier et qui prend fin ce 14 mai 2019.

Le choix de la presse n’est nullement un fait du hasard de l’avis du chef de l’équipe du FAMOC, Frédécri Caboré. « On vous a fait appel pour vous permettre après cet échange, de mieux relayer l’information que le Famoc veut passer aux potentiels bénéficiaires de l’appel à proposition qu’on à lancer. La seconde raison, est d’inviter la presse elle-même (les journalistes qui ont des projets) de postuler à travers cet appel à proposition », a fait savoir le chef d’équipe du Famoc.

Cet appel, dit Frédécri Caboré, est fait dans le cadre du programme Pays Danemark pour le Mali 2017-2022, programme thématique «coexistence pacifique consolidation de la paix et réconciliation ». L’objectif du FAMOC, dit son chef d’équipe Caboré, c’est de promouvoir une société malienne plus pacifique, résiliente et respectueuse des droits humains.

L’appel à proposition, précise le chargé de projet du FAMOC concerne le guichet «C» (des projets de six mois). C'est-à-dire que, dit-il, peuvent postuler seulement les jeunes jusqu’à 35 ans et les organisations des jeunes. Les potentiels bénéficiaires ne peuvent présenter des projets qui ont trait à la bonne gouvernance : citoyenneté active, gouvernance inclusive, de droits humains, etc. Pour postuler, les candidats peuvent aller sur le site:www.famoc.org

A rappeler qu’en 2018, le projet a reçu 298 dossiers concernant les différents guichets sur lesquels 22 ont été retenus et financés. Il y a eu des financements d’un an, de deux ans, de six mois qui ont coûté plus d’un milliard.

A préciser aussi que l’enveloppe globale du projet FAMOC pour les cinq ans est de 7 milliards de FCFCA.

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here