Grande mosquée de Kati : Donation de sucre et de riz

3 tonnes de sucre et 10 sacs de riz, telle est la donation en natures faite par le ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Omar Has DIALLO, aux organisations islamiques, à la Coordination des chefs de quartiers et à l’Association des Femmes du Camp Soundjata KEITA de Kati. La cérémonie s’est déroulée, ce samedi 11 mai 2019, dans la cour de la grande mosquée de la ville.

« Cette donation n’est pas mienne, elle est plutôt l’ouvre du Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, qui a souci du peuple malien en général et de la communauté musulmane en particulier », a tenu à préciser le ministre DIALLO à l’entame de son propos.

Kati, a-t-il promis, est la première d’une série qui va concerner l’ensemble du pays en termes de générosité, de soutien et d’accompagnement à l’endroit des autorités coutumières et religieuses, sans oublier les couches les plus vulnérables.

Les épouses et femmes militaires occupent une place de choix dans cet élan de solidarité parce que, a soutenu le ministre DIALLO, « elles ont accepté d’épouser la mort, en quelque sorte, en  devenant veuves à tout moment et en tout lieu, avec des orphelins sur les bras et les genoux ».

Nos vaillants soldats sont aujourd’hui victimes de la barbarie d’hommes sans foi ni loi, semant la mort et la désolation au nom de l’islam, une religion de paix et générosité, qu’ils ont vidée de son sens, sinon de sa quintessence, a-t-il dénoncé avec véhémence.

« C’est la raison pour laquelle, j’insiste sur le rôle fondamental que jouent les leaders religieux pour l’apaisement en prêchant un islam d’amour et de pardon, et non de division», a exhorté le ministre DIALLO.

Car, a-t-il justifié, « le carême est un mois béni de partage ».

Aussi, a plaidé le ministre DIALLO, ce mois doit-il être mis à profit par tout un chacun pour « purifier son cœur et son âme » afin que nos faits et gestes, au-delà du carême, soient au quotidien empreints de piété, de bonté et de pardon.

Quant au porte-parole des bénéficiaires, M. Modibo CISSE, il a exprimé ses vifs remerciements aux plus hautes autorités du pays, à travers le ministre des Affaires religieuses et du Culte, pour ce geste de« haute portée symbolique », synonyme de respect et de considération à leur endroit.

Source : CCOM/MARC 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here