Pour le succès du 5e RGPH : Le Japon offre du matériel roulant à l’Instat pour plus de 600 millions F CFA

Afin d’apporter sa contribution à la réussite du cinquième Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), le gouvernement japonais, à travers son ambassade au Mali, vient d’offrir des moyens roulants à l’Institut national de la statistique (Instat). Composés de  20 véhicules pick-up, 4 véhicules stations wagons, 3 motos DT, ces dons ont été réceptionnés le week-end dernier au Centre international de conférences de Bamako  par le secrétaire général du ministère du Plan et de l’Aménagement du territoire, Seydou Moussa Traoré.

Autre les différentes personnalités, notamment le chargé d’affaires de l’ambassade du Japon au Mali, Shigeru Kondo, le directeur général de l’Instat, Dr Arouna Sougané et le représentant de l’UNFPA, cette cérémonie a enregistré la présence de nombreux agents recenseurs.

Avant de remettre ces dons composés de 20 véhicules pick-up, 4 véhicules stations wagons, 3 motos DT, le tout pour un montant de 600 millions F CFA, le chargé d’affaires de l’ambassade du Japon au Mali a rappelé toute l’importance que son pays accorde à la statistique dans notre pays.

“Au Mali, il est difficile d’avoir des données statistiques fiables. Pour les acteurs tels que le gouvernement, les partenaires techniques et financiers et les organisations internationales. Ces données statistiques jouent un rôle important dans l’élaboration de bonnes politiques de développement du pays. Et par cet appui, le Japon souhaite renforcer la capacité d’intervention de l’Instat afin de lui permettre de bien mener ses missions de recensement général de la population et de l’habitat avec rigueur et professionnalisme”, a soutenu Shigeru Kondo.

Le secrétaire général du ministère du Plan et de l’Aménagement du territoire a, pour sa part remercié le Japon pour cette contribution importante. A cet égard, il a rappelé que les travaux du 5e recensement ont certes démarré, par contre le financement n’est pas encore bouclé.

L’une des phases les plus importantes de cette opération, a-t-il poursuivi, à savoir la cartographie censitaire dont la formation des agents est en cours, débutera dans les tous prochains jours.

“Cette opération nécessite une forte mobilité des agents sur toute l’étendue du territoire national. Ce qui montre toute l’importance des matériels roulants pour faciliter cette mobilité dans un pays très vaste comme le nôtre”, a soutenu le secrétaire général du ministère du Plan et de l’Aménagement du territoire. Au-delà du Japon, il a saisi cette occasion pour remercier l’ensemble des partenaires techniques et financiers du système statistique national.

Il faut rappeler qu’au cours de cette cérémonie le représentant de l’UNFPA a rappelé que bien avant cette donation dans le cadre de ce même processus d’autres partenaires comme la Banque mondiale et le Royaume de Norvège ont offert en 2017 des équipements  informatiques et cartographiques. S’y ajoutent des ressources matérielles et humaines mises à disposition par UNFPA et des appuis financiers de la Suède et les Pays-Bas. Ces différents dons, selon le représentant de l’UNFPA témoignent de l’engagement des partenaires à appuyer cette initiative même si les financements mobilisés à ce jour ne  représentent que 30 % du budget global.

 Kassoum Théra

 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here