Retour de l’autorité de l’État dans le Nord du Mali : les locaux du Conseil de cercle de Kidal font peau neuve

La Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali, la MINUSMA, a procédé le 06 mai 2019, à la remise officielle des locaux du Conseil de cercle de Kidal, qu’elle a entièrement réhabilité et équipé, dans le cadre de ses projets à impact rapide (QIP).

Les locaux de la principale instance délibérative du cercle de Kidal étaient dans un état de délabrement avancé, au grand dam des élus et des populations. Un QIP de la MINUSMA vient de leur redonner le sourire. La Mission onusienne au Mali a en effet, procédé à la rénovation et à l’équipement de l’institution. Les nouveaux locaux comprennent quatre pièces dont une salle de réunion équipée en matériels informatiques et de bureau, un domicile pour le gardien, un bloc de latrines et un autre de douches réhabilitées, ainsi qu’une clôture, afin de sécuriser les locaux. Ce projet, d’un coût estimé à plus de 16 millions de Francs CFA (exactement 16 171 000 FCFA) et d’une durée d’exécution de trois mois, a été financé par la MINUSMA, à travers sa Division des Affaires Politique (DAP). Il a été conduit par l’ONG partenaire Tinfa N-Akal. Lors de sa mise en œuvre, le projet a permis la création de 32 emplois.

La réhabilitation du Conseil de cercle de Kidal, relève des efforts de la MINUSMA pour contribuer à créer les conditions d’un redéploiement de l’Administration et des services techniques déconcentrés de l’Etat dans la région. Il s’agit plus spécifiquement, comme le lui enjoint le Conseil de sécurité de l’ONU, dans sa Résolution 2423 (2018), au paragraphe 38 "Tâches prioritaires" alinéa i) d’: « … appuyer les efforts du Gouvernement visant à rétablir et étendre effectivement l’autorité de l’État et l’état de droit sur tout le territoire, notamment en concourant au bon fonctionnement des administrations intérimaires dans le nord du Mali selon les conditions énoncées dans l’Accord ». L’objectif à court terme est de mettre à la disposition des Autorités intérimaires puis, des futurs élus du cercle de Kidal, des locaux fonctionnels afin d’améliorer leurs conditions de travail.

M. Bilal Ag Ousmane a, au nom des bénéficiaires, exprimé sa reconnaissance à la MINUSMA pour ce projet, qui contribuera selon lui à « l’efficacité des autorités locales, grâce la fourniture d’équipements adaptés aux exigences d’un service public moderne ».

Le chef du Bureau de la MINUSMA à Kidal, M. Christophe Sivillon s’est, pour sa part, réjoui de la qualité du travail effectuée par le Conseil de cercle : « Nous espérons que ce projet qui s’inscrit dans le cadre des efforts de la Mission, en vue d’améliorer les conditions de travail des autorités locales, permettra à ces dernières de satisfaire la demande de la population », a-t-il estimé. Il a également exhorté les bénéficiaires de cette infrastructure rénovée, à en faire bon usage.

Bureau de la Communication Stratégique et de l’Information Publique de la MINUSMA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here