« Facebookan »: plus de 500 millions pour Soumi !

Décidément les Malins sont révoltés contre la mobilisation du pactole de 500 000 000 en faveur du chef de file de l’opposition. Pour cette année, beaucoup pensent que ce pactole doit servir à autre chose dans le contexte actuel difficile du pays. Votre Facebookan du jour !

Mohamed Lamine Diakite : « Ce financement de l’opposition est à annuler »

Ce financement de l’opposition est à annuler et même le financement en faveur des partis politiques. C’est inutile ! Les autorités doivent revoir l’effort en faveur des couches diminues, les infrastructures de bases, les communautés villageoises. Il faut réduire considérablement le train de vie de l’État, rendre les soins gratuits pour tous. C’est ce dont on a besoin et c’est ainsi que le défi pourra être relevé.

Abdoul Kader Diabaté : « C’est inutile » !

Je propose l’annulation pure et simple du financement de l’opposition. C’est inutile ! Les autorités doivent revoir l’effort en faveur des couches diminues, les infrastructures de bases, les communautés villageoises ; réduire considérablement le coût de la vie, rendre les soins gratuits pour tous.

Issiaka TOURE : « 500 Millions dans cette misère malienne »

500 Millions, vous avez bien dit 500 Millions dans cette misère malienne pour une opposition politique de duperie. Pour qui a vu les différents attelages contre nature afin d’arriver à l’Assemblée nationale, sait que les partis politiques sont un pur jeu au Mali. IBK, qui met toujours à l’aise son entourage, a donné ce budget faramineux dans un Pays pauvre comme le Mali pour ne pas être dérangé dans l’exercice de ses fonctions. Alors qu’il faut simplement s’occuper des vrais Problèmes du peuple. Ce Malien IBK croyait qu’avec une somme faramineuse de 500 millions de budget à l’opposition, il n’aurait aucun problème du côté de cette opposition. Je me demande comment un président d’un pays pauvre peut se permettre un tel gaspillage de l’argent de tous les Maliens dans cette misère malienne.

Barbu : « C’est un gaspillage inutile » !

On doit arrêter avec la distribution de ces 500 milles et tout de suite. C’est un gaspillage inutile. D’ailleurs, c’est pour cela Soumaïla et ses amis se sont querellés, apparemment soumis seul mange ce budget.

Hein, il faut être un peu intelligent pour le savoir OK. Cette manne sert à mettre les gens dans la rue pour marcher, manifester, et contester. Tu as vu, c’est très joli la démocratie. Ce qui est certain, c’est qu’entre le fait de s’impliquer activement dans la recherche d’une solution pour sortir le Pays du gouffre et le fait de sauvegarder le bénéfice de cette manne financière, Soumaïla CISSE et son URD ont vite fait leur choix

Dougouno : « Soumi doit monter aux gens comment cet argent est géré ».

Les anciens ministres d’IBK : Choguel Kokala Maïga, Mohamed Ali Bathily, Mountaga Tall et Moussa Sinko Coulibaly sont aujourd’hui des opposants. Vont-ils avoir leur part sur les 500 millions alloués à l’opposition ? Soumaïla Cissé en tant que chef de file de l’opposition devra montrer aux Maliens comment cet argent est géré et reparti. Toutefois, il faut reconnaitre que ce financement n’est pas celui des partis politiques dont bénéficient toutes les formations politiques.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here