L’Organisation pour la Sécurité Routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO) : Sauver des vies

Dans le cadre de la sensibilisation et de la promotion de la lutte contre l’insécurité routière, (en vue d’éradiquer l’accident grave dans notre pays) l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (ANASER) à travers le Ministère des Transports et de la Mobilité Urbaine a initié mercredi dernier au (Monument Kwamé kuruma), une caravane commémorative de l’Organisation pour la Sécurité Routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO)

La caravane a été présidée par M. Mark Dabo, secrétaire général du ministère des Transports et de la Mobilité Urbaine, en présence de M. Mamadou Sidiki Konaté, Directeur général de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (ANASER) et plusieurs autres caravaniers.

Cette caravane qui a regroupé une centaine de motocyclistes de notre pays et qui a parcouru toute la ville de Bamako, visait à sensibiliser la population malienne sur le port de casque en vue non seulement, de promouvoir et renforcer la sécurité routière, mais aussi, de contribuer à l’amélioration des conditions d’exploitation du réseau routier de notre pays.

Dans son discours, M. Mark Dabo, secrétaire général du ministère des Transports et de la Mobilité Urbaine a indiqué que la problématique de l’insécurité routière constitue un problème majeur en Afrique car, dit-il « le nombre d’accidents de la circulation routière continue de se multiplier avec ses corollaires de morts à travers les pays »

C’est pourquoi, dira M. Dabo, les pays membres de la CEDEAO ont initié cette journée de l’OSRAO en vue de sensibiliser les populations de nos pays sur les risques liés au phénomène, afin de réduire l’insécurité routière à l’horizon 2020.

« le fléau de l’insécurité routière ne peut être combattu que par une synergie d’efforts conformément à la vision du président de la République qui a toujours demandé une attention particulière soit portée sur cette question considérée comme un problème de santé au niveau mondial », a conclu le secrétaire général.

Mamadou Sidiki Konaté, Directeur général de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (ANASER) a pour sa part indiqué que l’ANASER est une structure qui a été créée 2009 dans les pays de la CEDEAO et a pour but de fédérer les efforts en vue de réduire les risques liés à l’insécurité routière.
Il ajoutera ensuite que l’un des problèmes cruciaux de notre pays est l’accident des engins à deux roues.

C’est pourquoi, dira le patron de l’ANASER, sa structure et ses partenaires ont initié cette caravane à l’attention des conducteurs d’engins à deux roues, en leur doutant chacun d’un casque afin de sensibiliser à leur tour la population, (principalement les jeunes) sur l’importance du port du casque.

Parce que, estime-t-il, « le port de casque est un moyen efficace de prévenir les blessures à la tête et réduire la gravité des blessures chez les conducteurs et les passagers des engins à deux roues »

Aminata Dagnon

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here