Nomination d’Adama Sangaré dans le gouvernement Boubou Cissé : La sous-section RPM de Dioïla resserre les rangs autour du ministre

Hier dimanche 12 mai 2019, la sous-section RPM de Dioïla a organisé une rencontre pour féliciter et saluer la nomination d’un des leurs, Adama Sangaré, dans le nouveau gouvernement Boubou Cissé.

Censé être une rencontre politique entre les cadres du RPM, la rencontre aura été finalement un véritable regroupement social, en dehors de toute appartenance politique, pour saluer et encourager ce mécène, qui s’investit depuis des années à améliorer le cadre de vie des populations de sa commune et dont tout le cercle salue la disponibilité avec des projets d’infrastructures routières ou l’accès à l’eau, qui profitent à tout le cercle.

Pour cette raison, en plus du RPM, les leaders religieux, les chefs de villages, les associations féminines et de jeunes ont tenu à faire le déplacement au siège du parti du tisserand pour assister à cette cérémonie suscitée par la notoriété et la popularité de ce jeune « inconnu » du nouveau gouvernement.

Dans son discours, le ministre secrétaire d’Etat, Adama Sangaré, a tenu tout d’abord à saluer le président de la République et le Premier ministre pour la confiance portée sur lui et déclare mettre « toute son énergie pour mériter cette confiance ».

Ces mots ont porté sur la question sécuritaire comme la principale priorité du pays et a exhorté les populations de Dioïla à s’impliquer auprès des autorités pour une plus grande quiétude.« Ce gouvernement est un gouvernement de mission et le président de la République nous a clairement signifiés que le temps n’est pas aux jouissances, mais au travail et aux résultats pour améliorer la quiétude et le quotidien des Maliens ».

Pour terminer, avant de remercier l’ensemble des participants, Adama Sangaré réaffirmera son engagement politique. « Je suis un ministre RPM, militant de la sous-section de Dioïla, je le sais.Je suis aussi un ministre de la République mis en mission pour l’ensemble des Maliens, pour tous les villages, toutes les communes, tous les cercles et toutes les régions du Mali. Donc, soyez sûrs que ma porte restera toujours grandement ouverte, car c’est cela qui nous lie et qui nous liera toujours ».

Raison pour laquelle le général Moussa Sinko Coulibaly, devenu opposant et pourfendeur du régime, a tenu à assister à cette rencontre et à témoigner : «Même si nous ne sommes pas du même bord politique, mais s’il s’agit du développement de Dioïla, nous serons tous solidaires d’Adama Sangaré, eu égard à son engagement pour notre cercle ».

Quant à l’honorable Mamadou Diarrassouba, député élu à Dioïla, il aborda dans le même sens en invitant à l’union sacrée de tous les cœurs pour soutenir les actions du gouvernement pour la stabilité du pays en dehors de toute appartenance politique ».

Idem pour le ministre Mohamed Ag Erlafde l’industrie et du commerce, qui a tenu à faire le déplacement pour témoigner de son soutien et de son amitié à Dioïla avant de conclure en paraphrase : « c’est ensemble que nous allons construire ce pays ».

La cérémonie a pris fin par un déjeuner collectif et des échanges libres entre le tout-nouveau Secrétaire d’Etat chargé de l’Equipement rural auprès du ministre de l’Agriculture, Adama Sangaré, les personnalités présentes et les participants désirant le rencontrer.

Paul N’GUESSAN, Envoyé spécial

 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here