Pour atteindre une production de 5 millions d’onces : B2 Gold Corp, projette l’expansion de la mine de Fekola !

En mars dernier B2Gold Corp, a annoncé à travers un communiqué de presse, un grand projet d’agrandissement de la mine de Fekola. Cette expansion vise à augmenter la capacité de traitement de l’usine à 7,5 Mtpa, soit 1,5 million de tonnes de plus par an en comparaison avec le taux de base actuel de 6 Mtpa.

L’étude d’agrandissement a été menée afin d’évaluer les options de durée de vie de la mine. Cela, pour permettre une exploitation et un traitement plus soutenu de l’objectif de maximisation considérable de la valeur des ressources minérales indiquées et présumées de la mine.

Les résultats de cette étude recommandent une extension de l’usine pour permettre le traitement supplémentaire de 1,5 Mtpa, ce qui donnera une capacité de base de 7,5 Mtpa sans broyeur à boulets ou production d’énergie supplémentaire.

En effet, grâce à ce projet d’expansion des ressources minérales, la mine de Fekola produira pendant plus longtemps, avec une économie plus saine, une moyenne annuelle de production plus élevée, des revenus et flux de trésorerie supérieurs à ceux de l’ancienne durée de la vie de la mine.

Sur les bases de 1 300 $ once et un taux d’actualisation de 5% à la date du 1er janvier 2019, l’estimation optimisée de la durée de vie s’étendra jusqu’en 2030, avec des augmentations significatives de la production aurifère annuelle moyenne.

Avec une production de 550 000 onces par an au cours de la période quinquennale 2020-2024 et plus de 400 000 onces par an au cours de la période (2019-2030), la mine de Fekola a produit un cumul de plus de 550 000 onces.

Par ailleurs, les forages en cours continuent de préciser les ressources minérales présumées existantes en ressources minérales indiquées. De ce fait, la minéralisation reste ouverte au nord et en profondeur, indiquant un potentiel plus élevé des ressources minérales et réserves de Fekola. Un vaste programme de forage d’exploration débutera au troisième trimestre 2019 afin de poursuivre les tests des zones Cardinales Fekola nord et Anaconda.

C’est sur la base des résultats positifs de l’étude conceptuelle d’agrandissement de Fekola que B2Gold a poursuivi les tests avec l’équipe de Lycopodium-Brisbane, (qui avait effectué les travaux d’ingénierie et d’infrastructure de l’usine actuelle) avec leur équipes techniques, chargées de mener une étude d’optimisation.

Les résultats ont confirmé l’utilité de l’expansion en cours et une augmentation correspondante à la capacité d’extraction. Le calendrier du projet indique que l’extension du traitement sera pleinement opérationnelle d’ici le quatrième trimestre 2020.

A cet effet, B2Gold étudie actuellement le potentiel d’accélération de ce calendrier en fonction de la disponibilité du matériel dont le délai d’approvisionnement est long.

Le projet de remise à niveau du système de traitement sera basé sur l’augmentation de la puissance du broyeur à boulets, et celui d’autres composantes, notamment un nouveau cyclone de système de classification, de concasseurs et lixiviateurs de galets pour supporter une capacité d’opération plus élevée. Les coûts de cet agrandissement sont estimés à 50 M$.

En plus, B2Gold étudie l’option d’ajouter une centrale solaire en plus du projet d’expansion. Cette solution hybride permettrait de réduire les coûts d’exploitation et les émissions de gaz à effet de serre. La centrale électrique actuelle du site a une capacité suffisante pour supporter un traitement accru, avec ou sans la centrale solaire.

Les estimations de l’évaluation économique préliminaire d’expansion indiquent une production aurifère annuelle moyenne approximative de plus de 400 000 onces au cours de la nouvelle DVM (y compris en 2019), avec plus de 550 000 onces par an durant la période quinquennale 2020-2024. Le tonnage total traité, inclus dans l’étude d’agrandissement comprend environ 84 millions de tonnes à teneur de 1,9 g / t entre 2019 et 2030, pour une production d’environ 5 millions d’onces.

La teneur élevée peut être optimisée jusqu’à une moyenne de 2,3 g / t sur la période 2020-2024 avec un taux d’extraction plus élevé et un stockage de minerai.

Par Fatoumata Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here