Fin de la grève de la faim des cheminots : Bientôt le redémarrage des activités ferroviaires

Depuis plus de 4 mois, des travailleurs du chemin de fer Bamako-Dakar observaient une grève de la faim pour le paiement de leurs arriérés de salaire. Le samedi 11 mai 2019, les grévistes ont décidé de mettre fin à leur grève de la faim. Par la même occasion, ils ont libéré de façon définitive les emprises des rails. C'était au cours d'une cérémonie présidée par le tout nouveau Ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine, Ibrahima Abdoul LY, des membres du cabinet dudit département, des cheminots et d’autres personnalités. Au cours de cette cérémonie, le ministre LY a fait savoir qu'une mission technique d'évaluation de l'état des rails sera conduite dès la semaine prochaine en vue du redémarrage des activités ferroviaires.

Prenant la parole, le porte parole du Groupement des syndicats et associations des cheminots du Mali a annoncé de façon officielle la levée du mot d’ordre de grève de la faim. Cette annonce a été suivie par une acclamation massive. Le porte parole du Groupement des syndicats et associations des cheminots du Mali a vivement remercié le nouveau ministre pour les efforts déjà entrepris. « Merci Mr le ministre pour cette initiative, celle de nous accorder votre toute première audience juste après votre passation avec le ministre sortant. Nous ne sommes pas restés indifférents à ce signe de considération de votre part », a-t-il dit.
Les emprises des rails qui étaient occupées depuis le déclenchement dudit mouvement, ont été, aussi, libérées. Cette cérémonie hautement symbolique ouvre donc la voie à un avenir meilleur pour la grande famille des chemins de fer au Mali. Ce signal fort du département de tutelle et des cheminots, permettra de relancer le processus du redémarrage des activités ferroviaires aux arrêts depuis un certain temps. Le ministre Ibrahima Abdoul LY, dans son allocution, a remercié l'ensemble des cheminots pour leur esprit patriotique. Il a rappelé l'appel du Président de la République, Chef de l'Etat, Ibrahim Boubcar KEITA (IBK), celui d'appeler tous les maliens à l'union sacrée, à l'entente, et à s'unir autour de l'essentiel, le Mali en paix. Le ministre LY a profité de l'occasion pour annoncer qu'une mission technique d'évaluation de l'état des rails sera conduite dès la semaine prochaine.

Pour rappel, cela fait des mois que le chemin de fer malien est à l’arrêt au grand désarroi des travailleurs du rail qui sont à 7 mois sans salaires. Or plusieurs familles maliennes vivent grâce au trafic ferroviaire. Il y a déjà plusieurs mois que les cheminots ont entrepris des actions vigoureuses pour réclamer leurs droits, parmi lesquels, la grève de la faim, qui a entrainé des décès regrettables. Cette situation de précarité perdurait et continuait de faire ravage. Conscient de cet état de fait, le tout nouveau ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine, Ibrahima Abdoul LY a décidé d’agir en initiant des rencontres avec les acteurs concernés pour le redémarrage du trafic ferroviaire. Va-t-il réussir là où ses prédécesseurs ont échoué? L’avenir nous le dira.

A .Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here