Ministère des Affaires religieuses et du Culte : 30 millions de vivres en guise de solidarité

La Maison du Hadj a abrité, ce mardi 14 mai 2019, une cérémonie de donation en natures au bénéfice de 40 personnes jugées nécessiteuses et de 59 associations et/ou groupements du monde islamique et autres couches démunies et vulnérables. Ladite cérémonie était présidée par le ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Omar Hass DIALLO, qui avait à ses côtés son chef de Cabinet, M. Bakary KOUMA, et le Directeur général de la Maison du Hadj, le Dr Hamza MAIGA.

Ce dernier, en sa qualité d’hôte de la cérémonie, a souhaité la bienvenue au ministre DIALLO, aux membres de son cabinet et à l’ensemble des bénéficiaires présents ou représentés à cette cérémonie.

Le Dr MAIGA a ensuite remercié le ministre DIALLO pour cet élan de solidarité envers les associations musulmanes et les couches parmi les plus vulnérables de notre société, avant de faire des bénédictions pour« un Mali apaisé, uni et prospère ».

« Je ne suis qu’une courroie de transmission, le véritable donateur étant le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, qui fait preuve de la même générosité sur l’ensemble du territoire national pour honorer ce mois béni de ramadan », a tenu à préciser le ministre DIALLO.

Car, a-t-il justifié, « le ramadan est un mois entièrement dédié à la solidarité et au partage », en plus d’être celui de la rédemption en purifiant son cœur par des faits et gestes empreints « d’humilité et de don de soi » comme la véritable expression de l’islam authentique.

Aussi, le ministre DIALLO a-t-il exhorté les leaders religieux musulmans à prêcher le vrai islam, « une religion du juste milieu », aux antipodes du discours haineux et nauséabond que véhiculent des extrémistes de tous bords, parlant et agissant par usurpation, sinon par ignorance, au nom de cette religion « de paix, de concorde et de pardon ».

« Tuer un homme, c’est tuer toute l’humanité. Sauver un homme, c’est sauver toute l’humanité », a-t-il souligné pour magnifier la valeur que l’islam accorde à la vie de la personne humaine, à la vie tout court.

C’est pourquoi, le ministre DIALLO a invité les Maliens à tourner le dos au discours de la haine et de la division pour « préserver ce que nous avons reçu en héritage de nos devanciers : un Mali pluriel, mais uni dans sa diversité ».

La cérémonie a pris fin par une remise symbolique de quelques sacs de sucre et de riz à certains bénéficiaires dont le porte-parole, Mme Mafouné SANGARE, de l’Union nationale des Femmes musulmanes du Mali (UNAFEM), a remercié le chef de l’Etat à travers le ministre DIALLO pour ce geste de solidarité à leur endroit.

A signaler que la valeur de la donation s’élève à 30 millions de FCFA.

Source : CCOM/MARC

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here