Mali : le canadien B2Gold investira 50 millions de dollars dans l’extension de sa mine d’or de Fekola

Après avoir entamé sa production commerciale en 2018 et obtenu des résultats probants au-delà de ses projections, la compagnie minière canadienne B2Gold veut développer la production de sa mine d'or de Fekola dans le sud-ouest du pays. Mieux encore, le retour sur investissement est projeté au terme d'une année d'activité.

La compagnie minière junior d'origine canadienne B2Gold investira 50 millions de dollars dans l'extension de sa mine d'or de Fekola dans le sud-ouest du Mali. Détenue à 80% par B2Gold et 20% par l'Etat malien, la mine devrait permettre à terme de générer plus de 5 millions d'onces d'or. La production annuelle moyenne d'or, elle, devrait passer à plus de 550 000 onces entre 2020 et 2024, et à plus de 400 000 onces au cours des sept années restantes. «Nous avons une production aurifère projetée d'environ 5 000 000 d'onces sur 12 ans d'extraction et de traitement sur la nouvelle mine, y compris en 2019», précise un communiqué du groupe. Le projet pourrait également porter le débit de traitement de l'opération à 7,5 millions de tonnes par an, contre 6 millions actuellement.

L'exécution du projet est prévue sur presque 18 mois pour l'expansion et la modernisation du traitement, jusqu'au troisième trimestre de l'année 2020. Une moitié de ce capital devrait être dépensée en 2019 et l'autre moitié en 2020. Il a été prévu que cet investissement sera financé à partir des flux de trésorerie de la mine Fekola.

«La société a commandé des articles à long délai de livraison totalisant environ 12 millions de dollars, y compris tous les articles sur le chemin critique pour le début de l'augmentation du débit au troisième trimestre 2020», explique B2Gold dans son communiqué.

La société a décidé d'investir alors que les résultats d'une évaluation préliminaire de l'expansion (PEA) publiée le 10 mai ont préconisé un élargissement du parc de la mine et la modernisation de l'usine afin de traiter 1,5 million de tonnes supplémentaires par an. Le groupe Fekola, situé près de la frontière malienne avec le Sénégal à environ 520 km de Bamako, a prévu d'optimiser son PEA d'intégrer ces résultats dans une étude mise à jour. La compagnie minière originaire de Vancouver a commencé sa production aurifère à la fin de l'année 2017, mais 2018 a été sa première année complète de production commerciale, avec 439 000 onces d'or produites contre 430 000 onces attendues. A ce rythme, B2Gold a prévu de récupérer la totalité de ses investissements en moins d'une année.
SUR LE
MÊME SUJET
UEMOA SiègeUEMOA : la Suisse débloque environ 4 milliards de Fcfa pour l'inc...
militaire Nigeria contrôle camion transportLe Mali, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire examinent leurs proj...
Massacre OgossagouOgossagou : au Mali, les questions d'un massacre
Kamissa CamaraQui est Kamissa Camara, la pépite qui pilote la diplomatie malien...

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here