Police Nationale : Le SIRH/PN lancé

La Direction générale de la police nationale a abrité jeudi 9 mai 2019, la cérémonie de lancement officiel du Système intégré de Gestion des Ressources humaines de la Police nationale (SIRPH/PN). Présidée par le Directeur général de la Police nationale, l’Inspecteur général Moussa Ag Infahi, la cérémonie s’est déroulée en présence de son adjoint, le Contrôleur général Moussa Boubacar Mariko, le Directeur des Ressources humaines du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, le Contrôleur général Amady Soumouterra ainsi que les différents Directeurs et Chefs de services de la police.

Pour maîtriser l’effectif réel de la police nationale et organiser un plan de carrière, le Directeur général de la police et l’ensemble de ses différents directeurs et chefs de services de police ont lancé officiellement jeudi dernier, des opérations d’enrôlement de tout le personnel de la police. L’objectif, selon le superviseur des opérations le Commissaire divisionnaire Aly Doumbia, Chef du personnel de la police nationale, s’inscrit dans le cadre de la maîtrise de l’effectif de l’ensemble des fonctionnaires de police nationale dans une base de données.

Lors du lancement officiel des opérations le jeudi dernier le Divisionnaire Doumbia a sommairement expliqué devant les hommes de médias et les plus hautes autorités l’utilité, les techniques et les méthodes de fonctionnement du SIRH/PN. Il a ajouté que “ce système va permettre non seulement de maîtriser l’effectif de la police, mais aussi savoir la position réelle de chaque policier et d’organiser un plan de carrière. Les opérations ont commencé, depuis 29 avril dernier et vont se poursuivre jusqu’au 24 juin 2019.

Et par jour, nous enrôlons environ 300 policiers. Sous programmation en fonction des services et unités, cette première phase concerne d’abord les fonctionnaires de police qui travaillent à Bamako. Après l’étape de Bamako, nous allons dans les régions. C’est un travail un peu lent, compliqué et difficile, mais nous allons le faire sous l’ordre des autorités”, a-t-il expliqué. Sur un autre plan, selon le divisionnaire, ce SIRH/PN va aussi faciliter la mission de la direction des Ressources humaines du ministère de la Sécurité et de la Protection civile et aider la police dans la confection des cartes biométriques et de badges d’accès dans les différents services de police.

Le Directeur général de la Police nationale, l’Inspecteur général, Moussa Ag Infahi, s’est réjoui des opérations et a affirmé que cette activité rentre dans le cadre de la réforme du secteur de sécurité initiée par les plus hautes autorités du Mali. “Ça va nous permettre de bien gérer notre effectif, savoir la mobilité de nos hommes et identifier les faux policiers”, a-t-il précisé. Pour rappel, le système a été mis en place grâce à un partenariat entre la Police nationale et l’ambassade des États-Unis au Mali. Débutée le 29 avril dernier, l’enrôlement se poursuivra jusqu’au 24 juin 2019 à la direction générale de la police nationale. Et ne concerne d’abord que les fonctionnaires de police à l’intérieur de Bamako.

A.Berthé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here