64e anniversaire du Chérif Haidara: la presse à l’honneur

Dans le cadre de la célébration du 64e anniversaire de leur Guide, Chérif Ousmane Madani HAÏDARA, né le 12 mai 1955, la Fédération Ançar-Dine Internationale a organisé, ce vendredi 10 mai 2019, une rupture collective à l’intention des hommes de média à son siège à Banconi.

Dans son mot de bienvenue, le représentant de la Fédération Ançardine Internationale (FADI), Seydou TRAORE, a remercié les hommes de média qui ont fait le déplacement. Il a insisté sur le rôle que joue la presse dans un Etat moderne.

Il a, en outre, fait savoir que la FADI est présente dans 34 pays à travers le monde. Cette organisation se donne pour mission principale de contribuer à la promotion de l’islam en aidant As Seïd Chérif Ousmane Madani HAIDARA dans sa mission en tant que prêcheur pour le rayonnement de l’islam authentique basé sur la paix et la tolérance. Egalement, l’une des missions principales de cette fédération est d’apporter une assistance aux nécessiteux et aux personnes vulnérables. C’est ce qui fait qu’aujourd’hui, la FADI réalise des projets à hauteur de milliards FCFA en faveur des couches vulnérables.

Selon M. TRAORE, la FADI sous l’égide du guide a réalisé plusieurs centres de santé dotés d’une capacité d’accueil de plus de mille patients par mois, respectivement à Bamako, M’Bessoba, Koutiala et Niéouleni. A cela, dit-il, s’ajoutent d’autres centres de santé en cours de réalisation dans les différentes régions du Mali.

Parlant de l’acquisition de l’eau potable, il a indiqué que plusieurs réalisations de forages pour les populations vivant dans les zones d’accès difficile à l’eau potable ont été effectuées. De même, il a noté la mobilisation d’une centaine de millions chaque année pour organiser gratuitement le pèlerinage de fidèles musulmans.

Cette initiative des disciples a été saluée par le Guide Chérif Ousmane Madani HAIDARA qui l’apprécie à sa juste valeur. Il a profité de l’occasion pour rendre hommage à la presse malienne pour son rôle important dans l’avènement de la paix et de la cohésion sociale. Selon lui, en répondant à cette invitation, les représentants des organes de presse ont fait preuve d’humanisme et de solidarité en ce mois béni de Ramadan.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here