Ousmane Chérif Madane Haïdara, Guide Spirituel des Ançare-dine : « Le Mali a plus que jamais besoin de paix et de cohésion »

Cette déclaration du Guide Spirituel des Ançare-dine, M. Ousmane Chérif Madane Haïdara, non moins Président du Haut Conseil Islamique du Mali, a été faite le vendredi 10 mai dernier. C’était à la faveur d’une rupture de jeune organisée par la Fédération Ançare Dine Internationale, réservée à la presse.

Dans l’optique d’inviter la presse de l’aider à atteindre ses objectifs, la Fédération Ançare-Dine Internationale (FADI) a organisé une rupture de jeune. L’honneur était pour M. Seydou Traoré de la FADI de souhaiter la bienvenue aux hommes de medias. ‘‘Je vous remercie de votre présence à cette rupture de jeune initiée par la FADI à l’occasion du 64e anniversaire de Haïdara. La FADI est très honorée de votre présence et est consciente du rôle que vous jouez dans un état moderne’’, a-t-il laissé entendre.

Profitant de l’occasion, il a levé le voile sur les missions et objectifs de la Fédération Ançare Dine Internationale qui est présente dans 34 pays. À cet effet, il dira que la FADI a pour seule et unique mission qui est d’apporter toute assistance technique, financière, matérielle et corporelle à son Guide Ousmane Cherif Madane Haïdara. À ce titre, il a poursuivi que la FADI vise six (6) objectifs. Il s’agit, notamment de la diffusion de l’islam en tant que religion de paix et de cohésions sociale et de tolérance ; la saine compréhension de l’islam à travers l’information et la formation ; l’amélioration du comportement du musulman fidèle. Auxquels s’ajoutent, la réalisation d’infrastructures sociale, éducative et culturelle ; l’assistance aux personnes nécessiteuses ; l’établissement et le renforcement des mécanismes de solidarité entre les personnes et les sociétés sans distinction de religions ni de sexes.

Pour l’atteinte de ses objectifs, M. Traoré a sollicité la presse à jouer un rôle déterminant. À l’en croire, la FADI est consciente de l’engagement de cette presse et qui est pourvoyeuse des informations à travers les différents canaux d’information. C’est pourquoi, il a ajouté que la FADI sait compter sur la presse à travers la bonne information, avant de souhaiter longue vie à son Guide et à sa famille.

Emu et comblé de joie, le président d’Ançare-Dine Mali, en l’occurrence, M. Modibo Diallo, a joint sa voix à celle de son prédécesseur pour solliciter le soutien et l’accompagnement permettant de mener à bien leurs missions.

Guidés dans le salon feutré du Guide Spirituel des Ançare-Dine, la délégation des journalistes a été accueillie par un sentiment de joie. Récemment élu Président du Haut Conseil Islamique, Ousmane Chérif Madane Haïdara, sans autre forme de transition, a montré son satisfecit par rapport à cette belle initiative de la FADI. Dans son intervention, il a évoqué la nécessité de la paix et de la cohésion sociale, gages du développement de notre pays. ‘‘ Le Mali a plus que jamais besoin de paix et de cohésion. Nous devons nous donner la main et nous unir autour de l’essentiel. Donnons-nous la main pour faire face à notre destin’’, a-t-il conclu.

L’éclat de la cérémonie a été rehaussé par des bénédictions pour le Mali.

Adama Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here