Administration territoriale et Décentralisation : Le catalogue des tâches

Le nouveau ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Bah a présidé l’ouverture, hier dans la salle de conférence de son département, d’une rencontre de deux jours avec les gouverneurs de régions et du district. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une démarche que le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a initiée à travers une série d’échanges avec tous les acteurs pour recueillir leurs propositions afin de pouvoir élaborer la feuille de route du département afin de mettre en œuvre les actions qui le concernent dans l’Accord politique de gouvernance signé récemment entre le Premier ministre et la classe politique.

L’évènement offre également l’occasion au ministre Bah et ses proches collaborateurs d’examiner la situation administrative de ces circonscriptions respectives et de voir comment apporter des réponses aux défis auxquels font face les représentants de l’Etat.
Dans son discours, le ministre Bah a rappelé que la classe politique vient de s’engager à travers un Accord politique de gouvernance, sous l’égide du Premier ministre, en vue de réaliser un consensus et une union autour des actions à mettre en œuvre pour sortir notre pays de l’une des crises les plus importantes de son histoire récente. Estimant que son département sera au premier plan de la mise en œuvre de cet Accord, le ministre a invité les gouverneurs à faire des propositions en termes de stratégie et d’actions à mettre en œuvre dans leur feuille de route concernant ces axes du document.

Il s’agit, a-t-il développé, de l’organisation, dans les meilleurs délais, d’un dialogue politique inclusif avec toutes les forces politiques du Mali ; de la poursuite de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger dans le cadre d’une appropriation nationale du processus de paix ; de la conduite dans le consensus des réformes politiques, institutionnelles, économiques et sociales indispensables à la stabilisation du pays et du progrès économique. Il s’agit aussi, a poursuivi le ministre, de la stabilisation du pays et de la lutte contre le terrorisme ; de l’organisation des consultations référendaires, des élections législatives, locales et régionales dans les délais qui seront convenus lors du dialogue politique inclusif ; de la lutte contre l’impunité, du népotisme et de toutes formes d’injustice ; de la restauration de l’autorité de l’Etat avec notamment des mesures fortes contre l’incivisme, etc.

« Les propositions pertinentes qui sont attendues de vous dans ces domaines permettront au département de disposer d’une feuille de route répondant aux aspirations de nos populations », a assuré le chef du département en charge de la Décentralisation.
Par ailleurs, le ministre Bah est revenu sur l’épineuse question de la gestion domaniale et foncière qui préoccupe tant les pouvoirs publics en raison de la menace qu’elle fait planer sur la cohésion sociale. A ce propos, il a estimé que l’inobservation des dispositions réglementaires en matière d’urbanisme, de construction et de foncier sont à la base du cafouillage que connait ce secteur.

« Il est important de vous faire remarquer qu’en tant qu’autorités chargées du maintien de l’ordre public, votre implication, dans les attributions des parcelles du domaine immobilier de l’Etat, conformément aux dispositions règlementaires en vigueur, est plus que nécessaire pour arrêter les proportions inquiétantes atteintes par les litiges fonciers », a invité Boubacar Bah.
A ce sujet, le ministre Bah a affirmé que les gouverneurs doivent s’approprier, en plus des outils de l’administration générale, des dispositions pertinentes de certains textes. Il s’agit, a-t-il détaillé, du Code domanial et foncier et ses décrets d’application ; du Code des collectivités territoriales ; des règles générales sur l’urbanisme et des règles générales sur la construction.

Bembablin DOUMBIA

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here