Affaire des humidificateurs surfacturés: Les mises au point du ministère de la Justice

9

Pour sa première sortie officielle, en tant que nouveau ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Malick Coulibaly a offert 50 humidificateurs aux détenus. Pour un montant estimé à 19 millions FCFA, le matériel remis, le 07 mai 2019, au Directeur national de l’Administration pénitentiaire et de l’Education surveillée fait courir beaucoup de bruits.

-Maliweb.net- «Quand on veut abattre son chien on l’accuse de rage». A peine nommé, Malick Coulibaly, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme est confronté à sa première polémique. Une association dite de lutte contre la corruption l’accuse d’avoir surfacturé les humidificateurs remis à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCA). Dans un communiqué envoyé à Maliweb.net, la Cellule de Communication du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme se défend de toute surfacturation.

«Le montant de 19 millions de FCFA TTC annoncé comme coût total des humidificateurs et stabilisateurs, concerne un lot destiné à la maison centrale d’arrêt de Bamako et d’autres établissements pénitentiaires confrontés à une surpopulation carcérale par ces temps de forte chaleur», a indiqué le communiqué de la cellule de communication. Et de préciser: «La remise officielle et symbolique de 50 humidificateurs et 50 stabilisateurs de ce lot à la maison centrale d’arrêt de Bamako par le ministre n’est qu’une première étape».

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here