Grève des enseignants : vers une sortie de crise ?

La situation se décante peu à peu entre la synergie des enseignants grévistes et le gouvernement. De trois, les points de désaccords sont au nombre de deux actuellement. Il s’agit de la prime de logement et l’accès des enseignants des collectivités aux services centraux de l’État. Les négociations entre les deux parties se poursuivent encore.

Après plusieurs jours de discussions pour une sortie de crise, les lignes commencent à bouger. Durant les négociations d’hier nuit (17-05-19), les enseignants ont concédé un point parmi les 3 points de blocages. Il s’agit de la relecture du décret 529 qui concerne les indemnités des frais d’examens.
Les deux points de discordes actuellement sont : la prime de logement et l’accès des enseignants des collectivités aux services centraux de l’État.
Les syndicats des enseignants grévistes préviennent cependant, qu’il est difficile de sauver encore l'année scolaire en cours.
Depuis le mois de décembre 2018, les syndicats d'enseignants signataires du 15 octobre 2016 ont entamé des séries de grève. Le dernier préavis d’arrêt de travail déposé par les enseignants grévistes, devrait commencer le mercredi prochain 22 mai pour prendre fin le 28 juin.
En attendant, les négociations sont en cours entre le gouvernement et la synergie des syndicats des enseignants grévistes pour décanter la situation.
« Pédagogiquement, il est difficile de sauver l’année scolaire 2018-2019 », estiment les enseignants grévistes. Selon le porte parole de la synergie des enseignants grévistes, « tout dépend de la volante de l''État à résoudre la crise ».

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here