Bamako-Bruxelles-Paris : La touche Tiébilé à la diplomatie malienne

À peine nommé patron de la diplomatie malienne, Tiébilé Dramé  s’attèle  à remettre le Mali debout sur la scène internationale. A cet effet,  le nouveau ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale multiplie les contacts diplomatiques. Entre Bamako et Paris via N’Djamena, M. Dramé apporte déjà sa touche personnelle à la diplomatie malienne.

Ainsi, de retour de Bruxelles où il a participé à la réunion ministérielle conjointe UE-G5 Sahel, Tiébilé Dramé, a effectué une visite de travail à Paris du 15 au 17 Mai 2019. Il a été  reçu, le 17 mai 2019, par son homologue français  Jean-Yves  le Drian.

Lors des échanges,  le Ministre français s’est réjoui du nouveau contexte  politique de notre pays. Un contexte  marqué par la signature d’un Accord politique qui a abouti à la formation d’un gouvernement de large ouverture, le 02 mai 2019.

Pour sa part Tiébilé Dramé a réaffirmé la pertinence de l’Accord politique qui permettra l’organisation diligente, dans un climat apaisé, d’un dialogue national inclusif indispensable pour mobiliser l’ensemble des forces vives autour des défis de l’heure.

Les deux ministres ont enfin échangé sur la situation sécuritaire dans le Sahel en général, et singulièrement au Centre du Mali, dans la perspective du renouvellement du mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).
Au cours de son séjour parisien, le Ministre Dramé  a également rencontré de nombreuses personnalités, notamment Madame Louise Mushikiwabo, Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie et Franck Paris Conseiller Afrique du Président français  Emmanuel Macron.

Avant l’étape de Paris, Tiébilé Dramé avait  participé  à Bruxelles le mardi 14 mai dernier  à une  rencontre entre les chefs de la diplomatie de l’UE et ceux des pays des G5 sahel.

Au cours de cette rencontre, les discussions ont essentiellement porté sur la réponse à apporter à la situation sécuritaire dans la région, notamment au centre du Mali et au Burkina Faso, la mise en œuvre du Programme d’investissements prioritaires du G5 Sahel (PIP), la reprise des opérations de la Force Conjointe G5 Sahel.

La situation sécuritaire dans la région évolue de mal en pis, notamment par la multiplication des prises d’otages, les assassinats et des attaques malicieuses pour attiser des conflits communautaires.

Au sortir de la réunion, de  Bruxelles, le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Tiébilé Dramé  l’a qualifiée de  » prise de conscience internationale, surtout européenne  » dans le combat contre le terrorisme.

Auparavant, ici à Bamako, Tiébilé Dramé, avait  reçu en audience les Ambassadeurs des pays membres permanents du conseil de Sécurité des nations Unies, le jeudi 09 mai 2019. Il s’agit de la Russie, la Chine, la France, les Etats-Unis d’Amérique et la Grande Bretagne.

L’Objet de la rencontre était une prise de contact et un échange de vue sur l’évolution de la situation au Mali. Il a salué le consensus qui existe au sein des cinq membres permanents du conseil de Sécurité au sujet du Mali et souhaite que ce consensus se manifeste à nouveau lors du renouvellement du Mandat de la MINUSMA. Le Ministre des affaires Etrangères et de la coopération Internationale a dit aux Ambassadeurs que l’Accord Politique de Gouvernance signé le 02 mai dernier, ouvre la voie à la tenue d’un dialogue national inclusif et la conduite, dans le consensus, de réforme politiques et institutionnelles pour stabiliser davantage le Mali et renforcer les bases de la République et de la démocratie.

Le Ministre Tiébilé Dramé a rassuré les Ambassadeurs quant à la détermination du Président de la république et du Gouvernement à poursuivre la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la Réconciliation au Mali Issu du processus d’Alger.

Les Ambassadeurs des pays, membres permanents du conseil de Sécurité ont remercié le ministre de cette heureuse initiative, et tout en saluant la formation du gouvernement sur la base de l’Accord Politique de Gouvernance. En outre,  Les Ambassadeurs ont souligné leur convergence de vue sur la situation au Mali et leur total soutien au gouvernement et au peuple Malien.

Mémé Sanogo

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here