Basketball, championnat national : Place aux play-offs

Sur le tableau féminin, le Djoliba affrontera l’AS Police, alors que le duel des Messieurs opposera Attar club et l’AS Police. La partie se joue au meilleur des cinq matches.

AS Police-Attar club, en Messieurs, AS Police-Djoliba, en Dames, voilà les affiches des play-offs du championnat national de basket-ball. Les quatre équipes ont validé leur ticket pour le sprint final le dimanche 19 mai, à l’issue de la 14è et dernière journée de la phase initiale. Cette affiche des play-offs 2019 promet des étincelles. Sur le tableau féminin, les Djolibistes visent un cinquième titre consécutif, alors que les Policières sont en quête de leur premier sacre. Les inconditionnels de Hérémakono se posent cette question : le Djoliba, réussira-t-il à remporter le titre suprême face à une AS Police qui n’a concédé qu’une seule défaite depuis le coup d’envoi du championnat ? Difficile de répondre par l’affirmative, surtout quand on sait que les Jaunes évoluent cette année à leur meilleur niveau et n’ont jamais été aussi bien placées pour conquérir le titre suprême. En attestent les statistiques des joueuses de Boubacar Kanouté : 13 succès en 14 matches. En tout cas, le spectacle promet et les amoureux de la balle au panier ne devraient pas s’ennuyer à l’occasion de ces play-offs 2019. Concernant le bas du tableau, deux équipes sont déjà reléguées et évolueront la saison prochaine en division inférieure. Il s’agit de l’AS Commune III et du Tata de Sikasso qui seront remplacés par le Centre Bintou Dembélé (CBD) de Koulikoro et le Réal.

Sur le tableau masculin, les play-offs mettront aux prises l’AS Police et Attar club de Kidal. Lors de la dernière journée de la phase initiale, l’AS Police a dominé le Stade malien (63-59), alors que Attar club s’est imposé à Kayes face au Sigui (76-75). Grâce à ce court succès, les Kidalois se sont classés deuxièmes avec 23 points, à 5 longueurs du leader, l’AS Police. Cette ultime journée a été fatale au Djoliba et au Sigui de Kayes qui descendent en division inférieure et qui seront remplacées par le Centre Bintou Dembélé (CBD) de Koulikoro et l’AS Mandé. On note que l’AS Police est la seule équipe présente sur les deux tableaux, ce qui peut permettre aux Jaunes de viser le doublé cette année.

L’une des grosses déceptions du championnat a été sans conteste, l’équipe féminine du Tata qui n’a enregistré aucune victoire en 14 journées de compétition. Pour leur dernière sortie, les Sikassoises s’étaient fixées comme objectif de gagner pour terminer sur une note positive. Mais même face à la modeste formation de la Commune VI, les Sikassoises n’ont pas réussi à relever et se sont lourdement inclinées 45-81. Il y a quelques semaines, l’entraîneur du Tata, Dramane Traoré avait pourtant déclaré que son équipe ne lâchera rien et qu’il sera présent en première division l’année prochaine. C’est raté et le Tata jouera bien en division inférieure lors de l’exercice 2019-2020. A l’instar du Tata, l’autre formation reléguée en division inférieure, l’AS Commune III, a également été écrasée 100-63 par l’USFAS. Les deux formations seront remplacées par le Centre Bintou Dembélé (CBD) de Koulikoro et le Réal.

Seïbou S. KAMISSOKO

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here