Braquage dans la Cité des 300 logements de Bamako: Une personne tuée, deux des quatre malfrats écroués

12

Une tentative de braquage a tourné au drame, vendredi dernier, aux 300 logements, en Commune V du District de Bamako. Un gardien a été abattu alors qu’une femme a été blessée. Deux des bandits ont été mis hors d’état de nuire par la Brigade de recherche du 4e Arrondissement, appuyée par des unités spécialisées de la police et de la gendarmerie.

Dans la nuit du vendredi 17 mai, aux environs de 21 heures, s’est déroulée une tentative de braquage à l’entrée de la Cité des 300 logements, en Commune V du District de Bamako.

Selon des témoignages, quatre malfrats, sur deux engins à deux roues, voulaient déposséder une demoiselle de sa moto, à quelque 50 m du 4e Arrondissement de Police. Encerclée par les quatre individus, la cible poussa un cri alertant le voisinage immédiat. Très vite, un taximan et des voisins intervinrent. Paniqués, les bandits prennent la poudre d’escampette. Dans leur fuite, deux d’entre eux ont été contraints d’abandonner leur moto, renversée par un mécanicien après qu’il eut lancé un banc en leur direction. Avec ce coup à eux infligé, ces deux fugitifs, munis d’armes à feu, ont fait des tirs de sommation pour se sauver. Ainsi, ils parvinrent, suite à une coupure d’électricité dans la zone, à se faufiler entre les maisons.

Alertée par les bruits des armes à feu, la Brigade de Recherche du 4ème Arrondissement se lança à la poursuite des brigands. Elle ne tardera pas à mettre la main sur un individu déclarant se nommer Mamadou Baba Fall (né en 1994, à Bamako, sans profession et domicilié à Djélibougou).

Pendant ce temps, le second, armé d’un pistolet automatique, retranché dans une famille, vers la mosquée des 300 logements, a tiré à bout portant sur un gardien au niveau de son abdomen et sur une dame atteinte à la main droite.

Un renfort, constitué des unités spécialisées de la Police (BAC, BSI) et de la Gendarmerie (GIGM), s’est rendu sur les lieux pour ratisser minutieusement dans la famille indiquée et dans les environs. Cette opération permettra d’arrêter le nommé Abdou Fall (né en 1992, à Bamako, sans profession et domicilié à Niamana). Les deux malfrats ont été ainsi conduits au Commissariat du 4ème Arrondissement pour les besoins de l’enquête. Interrogés sommairement, ils auraient reconnu avoir tenté le braquage en tandem. Une enquête a été ouverte au niveau dudit Commissariat pour alpaguer le reste de la bande.

Cependant, il est à signaler que le gardien du nom de Youssouf Sénou (37 ans environ) est décédé des suites de ses blessures dans la matinée du samedi 18 mai, à l’Hôpital Gabriel Touré. Quant à l’autre victime, touchée à la main, Siya Diané (35 ans), elle avait également été transportée à l’hôpital Gabriel Touré pour des soins. Sa vie ne serait pas en danger, selon les informations.

Soulignons que cette cité des 300 logements, où habitent plusieurs hauts cadres du Mali, est devenue une zone d’opération de prédilection des malfrats, depuis quelques années. Juste avant ce mois de Ramadan, une famille a été victime de braquage. Il est à rappeler qu’en 2018, des bandits y ont emporté un véhicule 4×4 Hilux Toyota. Sans oublier les nombreux vols de motos et autres matériels qui surviennent dans la zone.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here