Mondial U20 : le Mali attend son heure

La sélection nationale des moins de 20 ans est en Pologne depuis le jeudi 16 mai. Les Aiglons participeront au Mondial de leur catégorie du 23 mai au 15 juin. Pour la compétition la préparation des Aiglons pour la Coupe du monde, Pologne 2019 a été un véritable parcours du combattant et l’équipe a souffert le martyre. En effet, alors que leur programme initial prévoyait un stage dans un pays européen, avant leur départ en Pologne, le sélectionneur national Mamoutou Kané «Mourlé» et ses joueurs n’ont eu que deux matches amicaux contre la sélection qatarienne au Qatar. Et pour ne rien arranger à la chose, l’équipe a été bloquée à Bamako pendant plus d’une semaine, à cause d’un problème de visas. Finalement, c’est par petits groupes que les Aiglons ont regagné la Pologne, les expatriés à partir de l’Europe et les locaux partis de Bamako. Le problème administratif bouleverse ainsi complètement le programme de préparation des Aiglons mais le sélectionneur national, Mamoutou Kané « Mourlé » compte jouer au moins un match amical contre le club polonais. Les Aiglons entreront dans la prise en charge de la FIFA, le 21 mai. La compétition se déroulera du 23 mai au 15 juin et le Mali débutera contre le Panama, le 25 mai avant d’affronter l’Arabie Saoudite, le 28 mai et terminer la phase de poules contre le France, le 31 mai.

Le Mali participe, en Pologne, à sa septième Coupe du Monde U20. Les deux fois où les Aiglons ont réussi à dépasser la phase de groupes, en 1999 et 2015, les Aiglons du Mali sont montés sur la troisième marche du podium avec en prime le titre de meilleur joueur de la compétition à Seydou Keïta en 1999 et à Adama Traoré en 2015. C’est dans un costume de champion d’Afrique que le Mali est en Pologne. Emmenée par un Youssouf Koita héroïque dans les buts tout au long de la CAN U20, Niger 2019, la sélection nationale a battu en finale du tournoi continental… le Sénégal (1-1, 3-2 tab). C’est également à l’issue d’une séance de tirs-au-but que les Aiglons ont battu le Nigeria en demi-finale (1-1, 3-4 tab). En phase de groupes, ils ont pris le meilleur sur le Burkina Faso (1-0) et le Ghana (1-0), alors que tout avait commencé par une défaite face au… Sénégal (0-2).

Ousmane CAMARA

Une édition très ouverte

Au total, 504 joueurs vont disputer la 22è édition de la coupe du monde U20, Pologne 2019. Ces grands espoirs du football mondial tenteront de marcher sur les traces des Maradona, Messi et autres Pogba, qui se sont révélés à l’occasion de cette prestigieuse compétition. Du 23 mai au 15 juin, tous les regards seront désormais tournés vers la Pologne afin de savoir qui succèdera à ces champions de légende. Ces jeunes prodiges seront certainement nombreux à briller sur les pelouses polonaises, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Pour le secrétaire général adjoint de la FIFA, Zvonimir Boban, la course au titre promet d’être véritablement passionnante. « Nous pouvons nous attendre à voir du football de très haut niveau en Pologne avec des équipes qui vont aligner des joueurs évoluant déjà dans les meilleurs championnats nationaux, certains d’entre eux ayant même déjà été sélectionnés avec les « A ». Au regard du grand nombre de pays ayant de réelles chances d’atteindre la finale, la course au titre promet d’être véritablement passionnante”, a indiqué Zvonimir Boban, Secrétaire Général adjoint (football) de la FIFA, qui a lui-même remporté l’édition 1987 de la compétition – alors connue sous le nom de Championnat du monde junior – avec la Yougoslavie.

La présente édition du Mondial U20 est très ouverte. Plusieurs pays, notamment la France, l’Argentine, l’Uruguay, Portugal, l’Italie, peuvent prétendre au sacre final. Outre ces grands pays de football, le Mali, l’Equateur, la Pologne, pays hôte, le Sénégal, le Nigeria, les Etats-Unis, l’Ukraine peuvent s’inviter dans la fête. A ce niveau, les joueurs sont moins connus et chacun se battra pour se faire un nom et dans taper dans l’œil des recruteurs qui seront nombreux dans les tribunes.

L’Angleterre, vainqueur de la précédente édition, le Venezuela, vice-champion du monde en titre sont absents en Pologne et ne pourront donc pas défendre leurs places décrochées à République de Corée 2017. Le Brésil, quintuple champion du monde de la catégorie, est également absent pour la deuxième fois d’affilée. L’Argentine qui a remporté 6 fois la compétition est la nation la plus titrée, tandis que le Ghana est le seul pays africain sacré.

Ousmane CAMARA

Tournoi UFOA-B Dames : Le Mali termine sous le podium

Le Nigeria a remporté la deuxième édition du tournoi UFOA-B de football féminin qui a pris fin samedi 18 mai au stade Robert Champroux en Côte d’Ivoire. Les Nigérianes se sont imposées en finale face à la Côte d’Ivoire 5-4 dans la séance des tirs au but après le nul 1-1 dans le temps réglementaire. Les Ivoiriennes ont débloqué le tableau d’affichage par l’intermédiaire de Koko Ange sur coup franc (1-0, 41è) et mais se sont fait rejoint au bout de quatre minutes de temps additionnel. L’attaquant Nigeriane Uchenna Grace Kanu a remis les pendules à l’heure (90+4) pour les siennes. Les Nigerianes ont ensuite réussi leurs 5 tirs dans la séance des tirs au but contre 4 pour la Côte d’Ivoire. Le Nigeria succède ainsi le Ghana, vainqueur de la précédente édition. Au chapitre de récompenses, l’Ivoirienne Koko Ange N’Guessan a remporté le trophée de meilleure joueuse de la compétition tandis que le titre de meilleure gardienne de but a été décerné à la Nigeriane Chiamaka Nnadozie. Uchenna Grace Kanu a terminé meilleure buteuse avec 10 buts à son compteur.

De son côté, le Mali a perdu le match de la 3è place devant le Ghana (0-0, 7-8 tab. Pas de médaille donc pour le Mali qui termine à la 4è place de la compétition pour la deuxième fois d’affilée. En 2018, les Aigles Dames avaient perdu devant le Nigeria (2-1). A défaut d’une médaille, les Aigles Dames ont bénéficié d’une bonne compétition de niveau intéressant qui va leur servir de préparation pour le second tour des éliminatoires des Jeux olympique, Tokyo 2020. Elles affronteront la Côte d’Ivoire, le 26 août à Abidjan, et le 1er septembre à Bamako, pour une place au 3è tour.

Ousmane CAMARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here