9e session du Comité exécutif de l’agriculture : 10 452 980 T de céréales produites en 2018

La salle de conférence de la primature a abrité le vendredi dernier les travaux de la 9e session du Comité exécutif de l’agriculture. C’était sous la présidence du Premier ministre, Dr Boubou Cissé.

Le Conseil du comité exécutif de l’agriculture est un espace d’examen et d’échange sur les questions de développement de l’agriculture dans notre pays. Il a été institué par la loi de programmation agricole.

Pour la présente session, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé a remercié les acteurs du monde agricole pour leur présence et leur engagement.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le Premier ministre dira que l’économie nationale repose sue l’agriculture donc l’engagement de tout ce secteur est un devoir qui combe à tous.

Il a ensuite remercié les producteurs pour l’atteinte des objectifs fixés lors de la session de l’année dernière.

Dr Boubou Cissé a rappelé aussi que la vision du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita est de développer l’agriculture malienne.

Le Premier ministre a instruit au ministre de l’Agriculture de prendre pour les prochains jours les mesures idoines pour la distribution des instants agricoles aux producteurs.

Notons que la session du Comité exécutif se tient en prélude du Conseil supérieur de l’agriculture.

Ensuite, le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Aboubacar a  fait un exposé sur le bilan de la campagne agricole écoulée et sur la projection de celle de 2020 et 2021.

Au terme de l’exposé du ministre de Moulaye Ahmed Aboubacar, il ressort que le Mali a produit 10 452 980 tonnes de céréales durant la campagne écoulée.

Le ministre a rassuré l’assistance de la disponibilité de son département à œuvrer afin de donner satisfaction aux producteurs.

Le président de l’APCAM, Bakary Togola a abondé lui aussi dans même sens. Il a justifié l’importance de la tenue de la présente session par le fait que chaque partie (producteurs et gouvernement donne son avis sur la campagne agricole avec le Conseil supérieur qui se tient au seuil de la campagne agricole.

Bakary Togola a reconnu les efforts par l’État pour promouvoir l’agriculture, mais il plaide encore auprès de l’État de garder le cap de cette collaboration en accélérant le processus de l’acquisition de tracteurs.

En tout, notre pays compte aller loin dans l’agriculture, c’est le constat qu’on peut dire, vu l’engagement de nos autorités en faveur du secteur.

C’est sur cette note de  satisfaction que le chef du gouvernement a validé le document qui sera présenté dans les prochains jours au membres du Conseil supérieur de l’agriculture, sous l’œil vigilant du premier agriculteur de la République, Son Excellence, Monsieur Ibrahim Boubacar Keita dont la vision est de créer une agriculture industrialisée.

Seydou DIAMOUTENE

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here