Accord politique : Le Haut conseil islamique veut comprendre

Le ministre des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile, Amadou Thiam a rencontré le jeudi 16 mai, des membres du Haut conseil islamique du Mali (HCIM). Au cours de cette visite, le ministre a non seulement signifié toute sa gratitude aux membres du nouveau bureau qui vient d’être mis en place, mais aussi les remettre solennellement une copie de l’accord politique de la gouvernance qui a été signé et qui a fait l’objet de la mise en place de ce nouveau gouvernement de mission.

Après une heure de tête à tête avec des membres du Haut conseil islamique du Mali, conduits par son premier vice-président, M. Kantao, le ministre a témoigné sa satisfaction par rapport aux garanties qu’il a reçues du bureau du HCIM à l’accompagner dans ce processus de recherche de la paix et de la cohésion.

En effet, le ministre avait souhaité l’accompagnement des membres du HCIM, de l’assister en amont dans ce dialogue qui est annoncé avec tous ce qu’ils ont comme propositions pour que ce dialogue soit le plus inclusif possible. Il reste convaincu que le HCIM est un pan important pour toute la société civile malienne et que cette approche est une approche participative pour que les questions qui concernent la révision de la constitution, les questions qui concernent d’autres reformes structurelles puissent avoir l’adhésion de toutes les populations du Mali.

Le ministre a rappelé que ce dialogue sera sous la haute autorité du chef de l’Etat, qui d’ailleurs, a souhaité que cette fois-ci, toutes les Maliennes et tous les Maliens puissent contribuer à faire en sorte que la constitution qui est annoncée puisse avoir tous les amendements, prendre en compte toutes les propositions, toutes les recommandations de toutes les Maliennes et de tous les Maliens afin que nous ayons une constitution pour le Mali et par les Maliens.

Le ministre Thiam a révélé que le HCIM a toujours joué un rôle important dans la stabilisation du Mali. Et aujourd’hui, dit-il, ses membres sont prêts à tout mettre en œuvre pour renforcer les institutions de la République afin que nous soyons en mesure de sortir de cette crise qui a assez duré.

Ibrahima Ndiaye

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here