Processus de DDR : 1.309 ex-combattants vont rejoindre « l’armée reconstituée » avant fin juin

4

L’annonce a été faite ce lundi par le président du Comité de suivi de l'accord pour la paix et la réconciliation. C’était à la faveur d’une réunion d’évaluation des acteurs du processus de paix au Mali. Ces combattants proviennent, essentiellement, des unités du Mécanisme opérationnel de coordination. Ils vont donc intégrer les rangs des forces armées et de sécurité dans le cadre de « la reconstitution de l’armée malienne ».

Cette annonce du président de Comité de suivi de l'accord intervient dans le contexte du quatrième anniversaire de l'accord pour la paix issu du processus d'Alger. Selon lui, cette étape du DDR constitue « une avancée majeure » du processus de paix. « Dès ce vendredi le gouvernement malien transmettra à la Mimusma la liste complète avec les numéros matricules de 1300 éléments. Ils seront versés dans les forces armées maliennes. Nous aurons ainsi dans les touts prochains jours un embryon de ce que sera l'armée malienne reconstituée », a déclaré Ahmed Boutach, président de la médiation internationale.
« Quatre ans après la signature de l'accord, aucun pilier n'est encore achevé », regrettent les responsables de la CMA. Cependant, ils estiment que cette étape du DDR (Désarmement, démobilisation et réinsertion), constitue un pas important dans la mise en œuvre de l'accord. « La procédure vient de démarrer. Nous avons retenu les MOC qui vont constituer les premières unités de l'armée reconstituées », explique le président de la CMA. Selon Sidy Brahim Ould Sidatti, « ces hommes étaient au niveau de trois bataillons Tombouctou Gao et Kidal. Il y a eu des opérations de visite et de contre-visite qui, finalement, ont donné un certain nombre de résultats satisfaisants. Maintenant il faut rapidement que ce nombre puisse maintenant bénéficier d'un décret d'intégration », ajoute-t-il.
Quant à la Plateforme, les combattants qui vont la représenter ont été déclarés aptes à la suite des visites médicales. Ils seront en mesure de jouer leur rôle. « Ce sont des éléments déclarés aptes parmi ceux qui ont passé à la visite médicale. Je n'ai pas les chiffres exacts, mais ils sont du MOC de la Plateforme, de la CMA et d’autres parties prenantes de l’accord », a expliqué Fahad Ag Mahmoud.
Rappelons que processus commence dès ce vendredi, selon la médiation internationale

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here