Nouveau Gouvernement L’entrée de TiébiléDramé continue de faire couler salive et encre

Il était l’opposant le plus farouche du président jusqu’à sa nomination en tant que ministre des Affaires étrangères. Tiébilé Dramé, puisque qu’il s’agit de lui, est entré avec fracas dans le gouvernement de Boubou Cissé à la faveur d’un accord politique. Dramé justifiait son entrée chez nos confrères d’une radio étrangère par le fait qu’un accord politique à la malienne lui ouvrait les portes du gouvernement et qu’il fallait que les Maliens se retrouvent autour de l’essentiel.
Des arguments de taille quand même, mais qui ne persuadent pas une partie de l’opinion qui croit dur comme fer que Tiébilé Dramé fait partie de la race des politiciens capables de tourner casaque au gré de leurs intérêts. Certains se souviennent encore de ses rapports accablants contre le régime à telle enseigne que dans une de ses ripostes, le président IBK avait qualifié Tiébilé de «Petit monsieur». En février dernier, le président avait souhaité le rencontrer à la faveur du dialogue politique inclusif direct amorcé par le locataire de Koulouba pour décrisper la situation politique.

Reprenant en main la diplomatie malienne, Dramé est tout de même en terrain connu pour avoir occupé entre 1991 et 1992 sous la Transition, le même portefeuille. Il connait mieux que son prédécesseur les arcanes de la diplomatie. Avec une expérience politique très solide, il est à même de conduire et d’impulser cette diplomatie. Avec un carnet d’adresses bien fourni, il apportera sans nul doute sa contribution. Pourvu qu’on le laisse travailler !

Source : LE MATIN

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here