Pour avoir refusé de faire passer les membres de l’AEEM en classe supérieur : Mamadou Bekaye Dembélé chef de département droit privé menacé de mort

Si son courage est aujourd’hui salué par la franche population pour mettre fin aux laisser aller dans les examens de fin d’année, Mamadou Bekaye Dembélé, chef de département de droit privé à l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB) fait l’objet de menaces de mort par les membres du comité de l’AEEM de la dite université. Son seul tord est de s’être opposé au passage sans efforts de la liste des membres de l’AEEM et ses acolytes en classe supérieure.

Pour manifester leur colère contre le refus catégorique du chef du département à leur pratique mafieuse condamnable, le comité AEEM a décrété une grève illimitée aux yeux et à la barbe du gouvernement. C’est une tradition dans cette faculté depuis des années que les membres de l’AEEM dressent une liste d’une centaine d’étudiants pour leur faire passer en classe supérieure sans aucun effort. Pire, le comité AEEM prend de l’argent à certains étudiants considérés comme leurs protégés pour leurs offrir l’examen sur plateau d’argent.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here