ATTELAGE GOUVERNEMENTAL : Boubou Cissé saura-t-il relever les défis ?

La composition de ce gouvernement ayant pris deux semaines d’attente, preuve que l’accouchement n’a pas été facile compte tenu du choix des hommes et des femmes devant faire face aux défis de l’heure, la priorité serait donc de se mettre au plus vite au travail pour redonner l’espoir aux Maliens.

Il s’agit donc pour les nouveaux ministres, venant de tous les compartiments de notre société, de mettre le Mali et les Maliens au centre des préoccupations, comme ils se sont engagés à le faire. En effet, pour en arriver-là, il a fallu un accord politique entre le Premier ministre et les acteurs politiques de la majorité comme de l’opposition, et ceux de la société civile, signé le mardi 2 mai 2019.
Au cours de cette cérémonie de signature, le Premier ministre a été on ne peut plus clair : « L’objectif n’est point d’annihiler l’opposition politique, ce qui est d’ailleurs impossible, il ne s’agit pas non plus de créer les conditions d’un partage de gâteau comme le soutiennent d’autres… Par cet accord, nous avons l’opportunité unique de bâtir le Mali, un Mali plus fort, un Mali plus démocratique, un Mali prospère, un Mali des communautés. L’accord n’est qu’un commencement et ouvre les perspectives sur la paix et le développement… Je suis un serviteur de l’Etat, et je vous demande de m’accompagner », a-t-il soutenu.
Il faut qu’il soit à la hauteur des défis auxquels fait face le Mali où en plus du terrorisme, les conflits communautaires ont gagné du terrain. En témoigne la tuerie d’Ogossagou où près de 160 civils, essentiellement des Peuls, ont été littéralement massacrés. Cela dit, Boubou Cissé réussira-t-il là où son prédécesseur a échoué ? On attend de voir. Car comme on le dit, c’est au pied du mur que l’on reconnaît le vrai maçon.
Mais une chose est certaine : les attentes du peuple malien sont si nombreuses qu’il ne bénéficiera pas d’état de grâce. Il doit aller au charbon pour que le Mali, à défaut de retrouver sa quiétude d’antan, ne demeure pas un sanctuaire pour terroristes.
Assi de Diapé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here