Démarche qualité : L’AMAM et la DGCC sensibilisent les bouchers

1

La semaine nationale, couplée cette année avec la Journée mondiale de la métrologie, sera marquée par une vaste campagne de vérification systématique des instruments de mesures des bouchers

Le Mali à l’instar des autres nations du monde, a célébré le 20 mai dernier, la Journée mondiale de la métrologie, sous le thème : « Le système international d’unités fondamentalement meilleur ». Cette journée est célébrée chaque année au Mali par l’Agence malienne de métrologie (AMAM), en partenariat avec la Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence (DGCC), sous l’égide du département en charge de l’Industrie et du Commerce.

La célébration de cette année a été couplée à la semaine nationale de la métrologie qui va s’étendre du 20 au 28 mai. Son lancement a eu lieu le lundi 20 mai sous le hangar des bouchers du marché Dibida de Bamako. La semaine nationale sera marquée par une vaste campagne de vérification systématique des instruments de mesures des bouchers. Une campagne de vérification, d’information, et de sensibilisation à l’endroit des bouchers et des consommateurs vers la démarche qualité.

Selon le Directeur général de l’AMAM, Lancina Togola, le choix du hangar des bouchers du marché Dibida pour lancer cette campagne de vérification des instruments de mesures des bouchers n’est pas fortuit. «Les bouchers doivent avoir une franche collaboration avec les structures chargées du contrôle, la DGCC, notre gendarme qui est à nos côtés et nous agences d’exécution dans une synergie d’actions, nous sommes en train de faire en sorte que les bouchers puissent adhérer à la démarche qualité » a indiqué Lancina Togola.

« Nous sommes sortis d’une première campagne de vérification qui a commencé le 2 janvier au 31 mars dernier et prolongé jusqu’en fin mai 2019. Et au-delà du fin mai, des missions conjointes DGCC et AMAM vont descendre dans tous les marchés pour sanctionner tous ceux qui ne sont pas conformes », a-t-il prévenu.

« Mais sur instruction du ministère de l’Industrie et du Commerce, nous avons lancé cette campagne ici au hangar des bouchers du marché Dibida parce qu’il y a un sens à cela. Pourquoi, parce que, quand on voit dans le panier de la ménagère la viande occupe une place principale. Alors, si autour de la viande il n’y a pas d’accord entre les bouchers et les clients les soupçons peuvent toujours persister entre les deux parties. Et c’est pourquoi nous Agence malienne de métrologie et la DGCC, qui sommes des structures de l’Etat, nous sommes obligés d’intervenir par ce que nous sommes à égale distance entre ces deux parties », a déclaré le Directeur général de l’AMAM. « Et c’est dans ce sens-là, que nous avons été autorisés à venir lancer cette campagne de vérification qui va s’étendre jusqu’au 31 décembre prochain. Alors, ça serait à la fois une campagne de vérification et aussi une campagne d’information et de sensibilisation à l’endroit et des bouchers et des consommateurs a-t-il informé. Avant de saluer son collègue de la DGCC pour son engagement dans la réussite de cette mission, ainsi que les bouchers pour leur adhésion dès le lancement de cette campagne. Il a enfin formulé de vœu qu’au sortir de cette campagne qu’on puisse faire une évaluation pour dire que l’adhésion des bouchers a été totale.

La rencontre s’est déroulée en présence du Directeur général du commerce, de la consommation et de la concurrence, Boukadary Doumbia et le Secrétaire général des bouchers du marché Dibida, Gaoussou Traoré.

AMTouré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here