Télédermatologie : Un projet de 3 ans financé à hauteur de 60 millions de FCFA par la fondation Pierre Fabre

Le lundi 20 mai , a eu lieu la cérémonie de lancement de la télédermatologie dans les régions de Kidal et Taoudenit au Centre national d’appui à la maladie (CNAM), sous la présidence de la directrice de la structure, Dr Fanta Niaré .Étaient présents, le représentant de la fondation Pierre Fabre, M. Ambory Bertho , M. Drissa Diarra , le directeur adjoint de la région , des directeurs de santé venus de Taoudenit et de Kidal ainsi que d’autres personnalités.
Dans son allocution, la directrice de la CNAM s’est dite heureuse de procéder au lancement officiel de la télédermatologie des régions de Kidal et de Taoudenit, un an seulement après le lancement de la télé dermatologie dans les régions de kayes , koulikoro , sikasso , segou , Mopti , segou et Tombouctou.
Elle a fait savoir que ce lancement fait suite à une phase pilote dont les résultats très performants leurs ont été présentés le 1er juin de l’an 2017, lors des premières assises africaines de télédermatologie au cours desquelles, le ministre de la santé a instruit d’étendre les activités à tout le pays, y compris la capitale Bamako.
Elle s’est aussi ravi de constater que cette instruction a été exécutée à la lettre. Et d’ajouter que le travail de recherche action qui a abouti au présent projet d’extension a montré qu’avec une technologie frugale, l’on peut améliorer l’état de santé cutanée de milliers de personnes, avant de préciser que la publication de ces travaux dans une revue internationale de haute qualité reflète à juste titre le mérite scientifique de l’équipe de dermatologie du CNAM.
Dr Niaré a indiqué que la maîtrise de ces 3 modules permettra la mise en place de réseau d’échanges entre spécialistes et agents de santé pour que les populations résidant dans les zones les plus reculés comme Kidal et Taoudenit aient accès au mêmes soins dermatologiques spécialisés qu’un habitant de la capitale et préciser que ceci marquera un tournant décisif dans l’histoire de la dermatologie au Mali et placera définitivement notre pays en tête des champions de la télémédecine en Afrique. Elle a ,par ailleurs , rappelé qu’au Mali , il ya 5 ans , il y avait moins d’un dermatologue par millions d’habitant , seulement deux régions disposaient d’un dermatologue , Ségou et kayes , et les habitants des autres régions étaient obligés de faire le trajet jusqu’à Bamako pour accéder au service d’un spécialiste en dermatologie. Mais, Aujourd’hui, dira t- elle, ce constat amer n’est plus qu’un lointain souvenir. Signalons que la présente rencontre a réuni 14 dermatologues du CNAM, 4 spécialistes en informatique Médicale et é-santé, 2 directeurs régionaux de la santé, 25 agents de santé.
Kadidia Doumbia, Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here