Bilan d’activités 2018 de la Fondation Orange : Plus de 1,2 milliard de FCFA investis dans des actions solidaires et dons en nature pour les démunis du Mali

La Fondation Orange a présenté, le mardi 21 mai 2019 au Radisson, le bilan de ses activités 2018 au sujet duquel l’Administratrice générale de la Fondation Orange-Mali, Mme Coulibaly Awa Diallo, fait état de la réalisation de 80 actions solidaires pour un budget de plus de 600 millions Fcfa et des dons en nature qui ont coûté également près 600 millions Fcfa. Ces activités menées par la Fondation Orange en faveur des populations démunies du Mali ont concerné 4 actions phares, à savoir, la santé, l’éducation, la culture et la solidarité de première nécessité.

La cérémonie de présentation du bilan s’est déroulée en présence du directeur général d’Orange-Mali, Brelotté Ba, entouré des partenaires de la Fondation Orange. Selon l’Administratrice générale de la Fondation Orange-Mali, Mme Coulibaly Awa Diallo, en 2018, à l’instar des autres années, la Fondation Orange a réalisé de nombreuses actions solidaires pour alléger les souffrances des populations et pour leur bien-être à travers ses 4 axes d’intervention : la santé, l’éducation, la culture et la solidarité de première nécessité. D’après elle, les interventions de la Fondation Orange viennent en appui aux efforts de l’État et des partenaires sociaux dans leur politique de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

“Fondation Orange, Fondation  du numérique solidaire, agit pour garantir l’égalité des chances au plus grand nombre. Et parce que les nouvelles technologies y contribuent, nous faisons également de l’éducation numérique notre priorité. La Fondation Orange Mali a réalisé 80 actions solidaires pour un budget de plus de 600 millions de Fcfa. Les dons en nature ont également représenté près de 600 millions de Fcfa”, a-t-elle commenté.

Les actions phares dans le domaine de la santé

Sur le volet Santé, la Fondation a soutenu la lutte contre la cécité et les maladies oculaires avec la réalisation de la 14e édition de la caravane ophtalmologique gratuite qui a sillonné les villes de Yélimané, Tominian, Koutiala et Naréna Kangaba.  L’édition 2018 a réalisé 5 008 consultations et 571 interventions chirurgicales de la cataracte.

De 2005 à 2018, la Fondation a enregistré un bilan de 55 719 consultations et 7 498 personnes opérées gratuitement de la cataracte. Ces opérations sont entièrement financées par la Fondation et organisée avec le programme national de santé oculaire (Pnso) et le Conseil national pour les personnes âgées (Cnpam).

La Fondation a soutenu la campagne de dépistage oculaire dans dix écoles de Kolokani. Et 3 000 élèves ont bénéficié des consultations gratuites et des lunettes ont également été distribuées gratuitement à 300 enfants. Ce projet initié par New Vision, ONG suédoise, est soutenue par un consortium de partenaires dont Apidom, partenaire exécutif et World Vision Mali.

La Fondation a aussi soutenu la santé maternelle et infantile avec la construction et l’équipement d’un 2e centre pour les femmes victimes de fistule obstétricale au niveau du centre de santé de référence de Koulikoro pour un budget de 55 millions de Fcfa.

La Fondation a procédé au renforcement du plateau sanitaire technique malien avec le don d’équipements modernes au Point G et à l’hôpital du Mali, ainsi qu’à des centres de santé de référence et centres communautaires (Csref et Cscom). Parmi ces équipements, elle a cité des respirateurs de réanimation, des ventilateurs de réanimation, des respirateurs pédiatriques, des scopes multi paramètres, des couveuses photothérapie incorporée, des aspirateurs mobiles, etc.

L’une des actions de la Fondation a été l’appui à la lutte contre les maladies tropicales, métaboliques et infectieuses (paludisme, diabète, drépanocytose, cécité …) avec un fort apport au programme de dépistage du cancer de l’utérus. La Fondation a fait le don de médicaments essentiels aux 5 000 drépanocytaires régulièrement suivis au CRLD et aux 225 détenus du centre pénitentiaire de Bollé femmes et mineurs.

En matière d’éducation

L’Administratrice générale a parlé de la réalisation des 6e et 7e villages Orange à Kantila dans le cercle de Kita et à Dioubeba dans le cercle de Bafoulabe. A ses dires, un village Orange, c’est une école, un centre de santé et un point d’eau dans les villages reculés du Mali. “C’est la réalisation de 3 leviers essentiels au développement des communautés.

Les infrastructures de Kantila et de Dioubeba profiteront à plus de 5 000 personnes avec l’amélioration des conditions d’apprentissage de 330 élèves”, a-t-elle espéré.

Parmi les réalisations, elle a cité le don d’un module scolaire de 3 salles de classe avec latrines aux populations du village de Dalala dans le cercle de Kita. D’après elle, cette nouvelle école moderne bénéficiera à 243 élèves.  Selon elle, le numérique est un formidable moyen d’accéder à la connaissance. Pour mieux assurer l’égalité des chances aux enfants, la Fondation Orange Mali a consolidé son programme écoles numériques dans 50 écoles publiques du Mali en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale. Chaque école est dotée de tablettes numériques, de vidéoprojecteurs et de serveurs Raspberry. Et 16 000 élèves bénéficient du programme. D’ici fin 2019, 70 écoles seront équipées.

Elle a expliqué que le numérique, c’est aussi le déploiement des maisons digitales pour l’autonomisation des femmes vulnérables en partenariat avec le ministère de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille. A ce titre, 120 femmes ont été formées à Bamako, Sikasso et Koulikoro en éducation financière et gestion d’activités génératrices de revenus.

Le parrainage scolaire de 1 410 enfants démunis dont des déficients mentaux, auditeurs et visuels, l’octroi de 20 bourses d’excellence aux étudiants méritants issus de milieux défavorisés font partie des actions de la Fondation. Et 30 étudiants ont déjà obtenu leur licence dans le cadre de ce programme.

La Fondation  a œuvré dans la promotion de l’excellence en milieu scolaire avec le soutien aux lauréats des concours et autres compétitions (Wiki Challenge, la foire aux manuscrits, le concours d’orthographe et de lecture) avec des remises des prix constitués d’ordinateurs, de dictionnaires, de livres et de matériels didactiques.

Culture

La Fondation Orange, convaincue que la culture est un facteur de développement, a soutenu plusieurs festivals et événements culturels à travers le pays (théâtre, danse, émission culturelle…). Il s’agit des festivals Ginna Dogon, Didadi de Bougouni, Jazz Koum Ben, émission Weltarée, Dense Bamako Danse, Journées théâtrales Guimba National, etc.

Solidarité

Aux dires de Mme Coulibaly Awa Diallo, la solidarité est utile à la société car elle rend la société plus équilibrée et sereine. En appui aux efforts déployés par les autorités, la Fondation Orange Mali a organisé sa traditionnelle journée de solidarité en octobre 2018 dans le cadre du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. Pour l’édition 2018, a-t-elle indiqué, les donations étaient constituées de denrées alimentaires, de moustiquaires imprégnées, de kits scolaires, de vêtements, des matériels destinés aux activités génératrices de revenus, de motos tricycles pour personnes handicapées et des équipements médicaux.

La cérémonie a également été marquée par une opération buccodentaire au profit de 150 enfants démunis, une remise de diplômes de reconnaissance aux partenaires de la Fondation, les témoignages des bénéficiaires et la présentation de l’état d’avancement des programmes Ecoles numériques et villages Orange.

La Fondation a financé 20 jeunes dans l’entreprenariat dans le cadre de leur autonomisation et leur insertion socioprofessionnelle. La Fondation a contribué aux actions du Samu social Mali et à la Direction de la Protection Civile. Elle a procédé au don de matériels générateurs de revenus en soutien aux activités de groupements de femmes afin d’améliorer leurs conditions de vie.

                             Siaka DOUMBIA

 

Brelotté Ba, Directeur général d’Orange-Mali :

“Ce bilan de la Fondation Orange permet de rendre compte de ce qui a été fait, de partager notre engagement vis-à-vis de la société malienne…”

Le directeur général d’Orange-Mali, Brelotté Ba s’est dit ravi d’être présent à la cérémonie de présentation de bilan de la Fondation d’Orange-Mali. D’après lui, le bilan de la Fondation est très important à plusieurs titres. “Ce bilan de la Fondation Orange permet de rendre compte de ce qui a été fait, de partager notre engagement vis-à-vis de la société malienne et de dire à quel point il est important pour nous en tant qu’entreprise dans le cadre de notre politique de responsabilité sociale d’entreprise d’être présent aux côtés de la population malienne sur des sujets importants comme la santé, l’éducation, l’éducation numérique puisque demain il faudrait une éducation numérique, la culture et la solidarité. Pour moi, en tant que directeur général d’Orange-Mali, je dis merci. Si la Fondation Orange arrive à faire des actions, c’est aussi grâce à la population, grâce aux partenariats noués, grâce au ministère de la Solidarité. Modestement, nous ne connaissons pas tout, nous ne savons pas tout faire. Grâce à la population et grâce aux partenariats que nous avons noués, nous y arrivons.

L’occasion est bonne pour moi de remercier les populations et les partenaires de la Fondation Orange. Je renouvelle également l’engagement d’Orange-Mali à toujours appuyer sa Fondation par des moyens supplémentaires quand la situation l’exige pour continuer notre action, la pérenniser puisque dans ce domaine les besoins sont très importants. La Fondation Orange, c’est certes des actions mais c’est aussi des hommes et des femmes. Et c’est l’occasion pour moi de féliciter Awa pour son leadership. C’est une Fondation, c’est aussi des salariés d’Orange-Mali, des hommes et des femmes qui, grâce à leur engagement quotidien arrivent à relever ce défi. A travers Awa, je voudrais saluer tous les leaderships des collaborateurs d’Orange-Mali et en particulier les leadership des femmes maliennes engagées pour leur pays”, a poursuivi le Directeur Général d’Orange-Mali.

Siaka Doumbia

 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here