La Banque citoyenne lance son opération Ramadan solidaire : La Bdm-Sa offre des bœufs, des denrées alimentaires et des enveloppes à sept mosquées du district de Bamako

Le lancement de cette opération dénommée “Ramadan Solidaire 2019” s’est déroulé en présence du secrétaire général de la Banque de Développement du Mali (Bdm-sa), Cheick Fantamadi Kéïta. Pour la circonstance, il était accompagné de certains cadres de la Banque.  C’est la mosquée des 300 logements de la SEMA du Quartier Mali qui a été la première étape de cette opération. Là, la délégation de la banque citoyenne a été reçue par l’imam de la mosquée, Seydi Malick Diallo, qui avait à ses côtés des fidèles musulmans surtout en cette période du mois béni de Ramadan.

Après les bénédictions, le secrétaire général de la Bdm-sa a procédé à la remise symbolique de la donation composée des denrées alimentaires (riz, sucre et l’huile), du bœuf plus une enveloppe symbolique de 150 000 Fcfa.

L’occasion était bonne pour Cheick Fantamady Kéïta de rappeler que “la solidarité est une valeur cardinale de cette banque citoyenne  et qui en fait tous les jours.  Mais pour le Ramadan, elle y ajouté un cachet particulier à cause de l’importance de ce mois pour la communauté musulmane. C’est pourquoi, la Banque a décidé de partager une partie de ses résultats avec les fidèles musulmans et les clients. Pour cela, elle a ciblé sept mosquées de la capitale reparties entres des quartiers situés sur les deux rives du fleuve Niger”. Avant de solliciter des fidèles musulmans “des bénédictions pour le succès du Groupe bancaire tant au Mali que dans la sous-région afin qu’il puisse pleinement jouer son rôle de contribuer au développement du Mai. Mais pour cela, il faut la paix et la stabilité dans notre pays d’où la sollicitation également des bénédictions dans ce sens”.

Après avoir remercié la Bdm-sa pour cette belle initiative en ce mois béni de Ramadan, l’imam Seydi Malick Diallo dira que “le Ramadan est un mois sacré, un mois de partage et de solidarité. Et le Tout puissant même a déclaré dans le Saint Coran que toute personne qui donne quelque chose à un musulman pour couper son jeûne, il bénéficière autant que le jeûneur. Or, avec ce don, ce sont plusieurs personnes qui vont rompre le jeûne et formuler des bénédictions pour la Banque”.

Après la mosquée des 300 logements, ce fut au tour de la mosquée de Quartier Mali-Torokorobougou puis la mosquée Nimaga à NGolonina et Fula Misiri de Djélibougou de recevoir les dons de la Banque de Développement du Mali (Bdm-sa). Sans oublier la mosquée Zawiya de Darsalam, Mosquée Kalapo d’Hamdallaye avant la Grande mosquée de Bamako.

Partout, la délégation de la Bdm-sa a été bien accueillie par les fidèles musulmans. Ils se sont dits très heureux de ce geste combien salutaire qui permettra de soulager les fidèles musulmans en ce mois béni de Ramadan.

Notons que les imams et autres érudits de ces lieux symboliques de l’islam ont remercié le donateur avant de formuler des bénédictions pour la prospérité de la BDM-SA et pour la paix au Mali.

                   El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here