Assemblée nationale du Mali : L’honorable Amadou Thiam démissionne

Nommé Ministre chargé des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile, le 05 mai 2019, à la faveur du gouvernement de mission, le député Amadou Thiam a démissionné au sein de l’Assemblée nationale du Mali. Hier, jeudi 23 mai 2019, il a remis sa lettre de démission au président de l’hémicycle, l’honorable Issaka Sidibé, en présence des autres responsables de l’Assemblée nationale du Mali.

«Conformément à la règlementation en vigueur qui proscrit le cumul des mandats en République du Mali, j’ai remis aujourd’hui ma démission de l’Assemblée Nationale du Mali au Président de ladite institution, l´Honorable Issaka Sidibé », a écrit l’honorable Amadou Thiam, hier, jeudi 23 mai 2019, sur sa page Facebook. Le Ministre Thiam a saisi cette occasion pour remercier ses anciens collègues pour toute la convivialité et le respect qu’il a bénéficié de leur part et a sollicité leur concours pour la réussite de sa nouvelle mission.

Amadou Thiam est le deuxième député de cette cinquième législature en cours à faire son entrée dans le gouvernement après celle de Yaya Sangaré du parti Adema PASJ. L’article 58 de la constitution du 25 février 1992 stipule que « Les fonctions de membres du Gouvernement sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat parlementaire, de toute fonction de représentation professionnelle à l’échelle nationale ou locale, de tout emploi public ou de toute activité professionnelle et lucrative. Une loi organique fixe les conditions dans lesquelles il est pourvu au remplacement des titulaires de tel mandat, fonctions ou emplois.

Le remplacement des membres du Parlement appelés au Gouvernement a lieu conformément aux dispositions de l’article 63 ». Quant à l’article 63 de la constitution, il indique qu’ « une loi organique fixe le nombre des membres de l’Assemblée nationale, leurs indemnités, les conditions d’éligibilité, le régime des inéligibilités et des incompatibilités. La loi organique détermine aussi les conditions dans lesquelles sont élues les personnes appelées à assurer en cas de vacance de siège, le remplacement des députés jusqu’au renouvellement de l’Assemblée nationale ».

Selon l’article 7 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale du Mali adopté en 2016, il ressort que tout député peut se démettre de ses fonctions parlementaires. «En dehors des démissions d’office édictées par les lois sur les incompatibilités parlementaires, les démissions sont adressées au Président de l’Assemblée Nationale qui en donne connaissance à la séance plénière suivante. L’Assemblée Nationale prend acte de ces démissions », souligne le même article. Député, élu en Commune V du district de Bamako, il est à signaler que l’Honorable Amadou Thiam a été 2ème vice-président de l’Assemblée nationale du Mali de 2014 à 2016. Bien avant sa nomination comme Ministre chargé des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile, il fut l’un des responsables du groupe parlementaire Adp-Maliba/ Sadi.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here