Fête de l’Afrique : TIEBLE DRAME recadre le patron de la CMA devant le corps diplomatique

Hier soir au Sheraton Hôtel, Pierre Buyoya a offert une réception au Gouvernement malien, au corps diplomatique au Mali et à la société civile malienne à l'occasion de la Journée de l'Afrique. Le Ministre de l'intégration africaine était absent.

Tiébilé Dramé, Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale a parlé au nom de ce dernier tout en recadrant publiquement le Responsable CMA qui fut seul à mépriser le chant de l'hymne national du Mali.

EXTRAIT DU DISCOURS QUE LORTM ne vous fera pas écouter, ni la page Facebook du département des affaires étrangères.

"l' Accord d' Alger, c' est un tout. On ne peut pas le saucissionner.

L' Accord d' Alger, c' est l' armée nationale reconstituée, ce sont les zones de développement économique, ce sont les réformes politiques pour renforcer la réconciliation nationale et la démocratie.

L'Accord d'Alger, beaucoup l'oublient, c' est le respect de l'intégrité du territoire national, c' est le respect de l'unité nationale, c' est le respect de la forme républicaine et laïque de l'État.

L' Accord d' Alger, c' est le respect du drapeau national, le respect de l' hymne national, le chant du Mali.

Or quand le chant du Mali était entonné au début de la cérémonie, alors que tous les diplomates et les Maliens étaient debout avec respect et solennité, le président de la CMA, mon frère Sidi_Brahim_Ould_Sidati était d'abord assis, ensuite quand il s' est levé, avec désinvolture, il avait les bras croisés.

L' Accord d'Alger, c' est le respect de l' hymne national du Mali".

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here