Exploitation aurifère : Une mine artisanale s’effondre sans faire de victimes à Kangaba

L’exploitation aurifère est devenue depuis plusieurs années, l’une des sources de revenus pour plusieurs jeunes. L’activité coûte aussi malheureusement la vie à plusieurs jeunes chaque année. Le taux de mortalité dans les mines traditionnelles est surtout élevé pendant l’hivernage. Il nous revient qu’une mine s’est effondré hier à Kangaba sans faire de victime.
Face aux écoulements de mines dans plusieurs sites d’orpaillages traditionnelles dans notre pays, le Gouvernement, par arrêté interministériel, suspend l’orpaillage traditionnel chaque année afin d’inviter les jeunes chercheurs d’or à retourner dans les champs pendant l’hivernage. Ainsi, chaque année, l’orpaillage traditionnel est interdit du 15 juin jusqu’au 30 septembre. Des justificatifs de cette mesure, le Gouvernement indique que la mesure d’interdiction de cette activité durant l’hivernage est l’une des fortes recommandations issues du forum national sur l’orpaillage traditionnel tenu à Bamako du 18 au 20 septembre 2014.

PAR MAHAMANE TOURE

Source : NOUVEL HORIZON

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here