Basket-ball, play-offs : Le Djoliba en mode diésel

La première journée de la compétition a donné lieu à de belles empoignades qui ont tenu la salle du Palais des sports en haleine. Chez les Messieurs, l’AS Police a dominé l’USFAS 60-57, alors que le choc des Dames a tourné à l’avantage du Djoliba, vainqueur 66-63 de l’AS Police

Les rencontres de la première journée des play-offs du championnat national se sont disputées lundi au Palais des sports Salamatou Maïga. Chez les Messieurs, l’AS Police s’est imposée d’une courte tête face à l’USFAS 60-57, alors que le duel des Dames a été remportée par le Djoliba qui a dominé l’AS Police 66-63. Les deux premières oppositions des play-offs ont tenu toutes leurs promesses. Sur le tableau masculin, l’AS Police a prolongé sa série d’invincibilités en venant à bout du champion sortant, l’USFAS. Les Policiers ont fait la course en tête pendant presque toute la rencontre. Sous la houlette d’un Benké N’Diarouma irrésistible (20 points) le leader invaincu du championnat a dominé le premier quart- temps 19-14, avant d’aller à la pause avec 4 points de différence (30-26). Au retour des vestiaires, les Usfasiens haussent le niveau de leur jeu, ils réduisent l’écart et reviennent à seulement 2 points de leurs adversaires (30-28).

Mais, l’AS Police ne lâche pas prise. Au contraire, Benké N’Diarouma et ses partenaires appuient sur l’accélérateur et remportent le troisième quart-temps (49-38). Mais au quart-temps de la vérité, les hommes de Moussa Sogoré connaissent une nouvelle baisse de rythme. Les Militaires en profitent pour grignoter des points. Ils reviennent même à une unité de leurs adversaires après seulement 3 minutes de jeu (48-49), avant de faire la jonction au tableau d’affichage dans une salle du Palais des sports en délire (51-51 puis 53-53). Dans la foulée, Mamadou Diané, l’ailier usfasien, marque un panier à trois points et donne l’avantage aux siens pour la première fois depuis le début de la rencontre (56-55). Les supporters de l’USFAS exultent, la tension monte dans le camp de l’AS Police. Heureusement pour les Policiers, l’intenable Benké N’Diarouma était là pour sortir l’équipe des griffes de l’USFAS. Non seulement, il permettra à son équipe de refaire son retard, mais en plus il marquera le panier de la victoire dans les ultimes secondes de la partie (60-57).

«Aujourd’hui, on avait en face une grande équipe de l’USFAS, elle était bien en place tactiquement, techniquement et même physiquement. Mais, il a fallu qu’on sorte le grand jeu pour gagner la partie. Je félicite mes joueurs qui ont répondu présents et qui se sont battus de la première à la dernière minute», a commenté l’entraîneur de l’AS Police, Moussa Sogoré. Quant au coach de l’USFAS, Seydou Konaté, il dira : «On a perdu aujourd’hui, parce que les joueurs sont passés à côté du sujet aux premier et deuxième quart temps. Au troisième quart temps, c’était beaucoup mieux, mais au finish nous avons perdu». «A la mi-temps, poursui le technicien, j’ai essayé de repositionner certains joueurs, mais cette stratégie n’a pas suffi pour renverser la vapeur. L’AS Police a livré un bon match, elle était meilleure ce soir (dimanche, ndlr), on va essayer de se remobiliser pour les prochains matches».

La confrontation des Dames a également été palpitante et indécise jusqu’au bout. En effet, le Djoliba a dû attendre les dernières minutes de la partie pour renverser l’AS Police et remporter le premier acte des play-offs. Les Policières ont dominé les trois premiers quart-temps (16-13, 30-21, 50-40) et rien ne laissait entrevoir un réveil des championnes du Mali en titre dans le quart-temps de la vérité. A quatre minutes de la fin de la partie, les protégées du technicien Amara Traoré étaient menées 59-43 au tableau d’affichage, soit 16 points d’écart. C’est dire que c’est dans une salle du Palais des sports éberluée, que les Rouges ont renversé la vapeur pour s’imposer 66-63. Personne n’attendait le Djoliba Dames à pareille fête, même s’il est vrai que l’AS Police a concédé sa seule défaite de la phase initiale du championnat contre les mêmes Rouges. Les Policières ont complètement craqué dans les dernières minutes du match et n’ont été que l’ombre d’elles-mêmes pendant une bonne demi-dizaine de minutes. Difficile à expliquer à ce niveau de compétition.

Le Djoliba Dames et l’AS Police Messieurs sont donc les vainqueurs du premier acte des play-offs. La deuxième journée était prévue hier, mardi et la compétition se jouera au meilleur des cinq matches. Autrement dit, les deux formations qui signeront trois victoires en cinq journées de débats, seront sacrées championnes du Mali 2019.

Seïbou S. KAMISSOKO

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here