Distribution de de sucre pendant le Ramadan : Un front pour les partis politiques de charmer l’électorat

Le mois de Ramadan est par excellence le mois de la solidarité, de l’entraide et du partage. C’est aussi l’occasion de prouver sa générosité en venant en aide aux personnes nécessiteuses qui nous entourent. Mais au-delà de ça, certains partis politiques le voient comme une occasion en or pour faire adhérer des militants et conquérir des voix, surtout auprès des fidèles musulmans et les démunis. En distribuant les sucres, ils usent de tous les leviers possibles pour faire  connaitre le donateur  (le parti) et son programme pour le Mali.  

Visiblement, les partis politiques se battent  sur plusieurs fronts pour captiver l’électorat. Dès le début du mois de ramadan, ces hommes politiques s’activent pour collecter des fonds auprès des cadres du parti et opérateurs économiques. Ces fonds seront utilisés pour l’achat des sacs de sucre qui vont ensuite être non seulement  distribués au niveau des structures du parti  mais aussi, des  imams, artistes, veilles personnes, des personnes démunies, des personnes  influentes, qui auront leur part. Leurs cibles sont bien calculées, il s’agit des personnes qui ont un  poids sur leur entourage et  dans la société.  Ces politiques connaissent également la mentalité de bon nombre de  personnes qui est : Qui nous donne à manger, nous lui restons fidèles à vie.

Ce qui fait qu’aujourd’hui, certaines  familles ont leur  parti donateur. Même dans une grande famille, les politiques n’hésitent pas de donner à certains et priver  d’autres qui ne sont pas de leur bord politique tout en retournant avec le reste. C’est une sorte de concurrence qu’on assiste généralement dans certaines familles pendant la période de ramadan.

Cela nous laisse à croire que ces politiques achètent la  conscience de l’électorat à travers des offrandes. Alors que, ce  processus est toujours piégé par des pratiques peu orthodoxes et indignes de la démocratie.

Ibrahima Ndiaye

 

 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here