La MINUSMA rend compte à ses donateurs de l’utilisation du fonds fiduciaire pour la Paix et la Sécurité au Mali

Le 10 mai 2019, a eu lieu la présentation à la communauté des donateurs, du rapport global annuel narratif du Fonds Fiduciaire des Nations Unies pour la Paix et la Sécurité au Mali.

Cette cérémonie a eu lieu en présence de la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, Mme Joanne Adamson. Plusieurs Ambassadeurs dont ceux d’Allemagne, du Canada, du Danemark, des États-Unis, de Norvège et des Pays-Bas, étaient également présents. Des Chefs de services de coopérations internationales comme ceux de la France et de la Suède, ont également fait le déplacement, ainsi que des représentants des ambassades de Belgique, du Royaume-Uni et de Suède, et des représentants de la délégation de l’Union Européenne. Plusieurs représentants des composantes de la MINUSMA, y compris le Commandant de la Force, le Commissaire d’UNPOL, et les Chefs des Divisions des Affaires Civiles, de Droit de l’Homme, de Justice et Corrections, et de SSR/DDR ont aussi assisté à cette cérémonie.

98 projets étaient en cours de mise en œuvre et/ou planifiés entre Mars 2018 et Avril 2019. Pendant cette période, le fonds fiduciaire a entre autre permis, la réhabilitation de la piste d’atterrissage de Gao, remis au mois d’août 2018, la formation de 2 615 éléments des Forces de Sécurité Maliennes à Gao, Mopti et Tombouctou, la construction de plusieurs camps pour les Forces de Défense et de Sécurité Maliennes, dont le camp de Kouakoura dans le cercle de Djenné, remis au mois de Décembre 2018 et ayant permis le déploiement de 60 gardes nationaux dans le contexte de la mise en œuvre du Plan de Sécurisation Intégrée des Régions du Centre (PSIRC), ou encore le renforcement de cinq postes de contrôle pour les FAMa à Mopti, remis au mois de janvier 2019, et six postes de contrôle pour les FAMa à Tombouctou, remis au mois de janvier 2019.

Les donateurs ont grandement apprécié les réalisations concrètes et tangibles du Fonds Fiduciaire en soutien à la mise en œuvre du mandat de la MINUSMA. Parmi celles-ci, l’appui à la mise en place des principaux mécanismes énoncés dans l’Accord de paix, tels que la Commission d’enquête internationale pour le Mali, les Autorités Intérimaires et les Collèges Transitoires, l’Observateur indépendant de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation, le processus accéléré de DDR, lancé au mois de novembre 2018 et l’appui au redéploiement des services de l’Etat, y compris les Forces de Défense et de Sécurité Maliennes.

Cette cérémonie a permis de francs échanges sur les modalités d’intervention du Fonds Fiduciaire. Les donateurs ont également esquissé quelques lignes directrices pour le Fonds et encouragé l’organisation à avoir des échanges similaires à l’avenir.

Bureau de la Communication Stratégique et de l’Information Publique de la MINUSMA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here