Dr Aboubacar Sidick Fomba tacle Mossa Ag Attaher de la CMA : « Vos plans machiavéliques de partition du Mali ont été un échec »

Les réactions continuent à pleuvoir après le recadrage du président en exercice de la CMA par le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Le lendemain de l’incident, un membre de la CMA, Mossa Ag Attaher a répondu au Ministre Tiébilé Dramé. Ce dernier a aussi été répondu par plusieurs jeunes engagés maliens, dont Dr Aboubacar Sidicki Fomba qui a appelé les cadres de la CMA à changer de posture avant qu’il ne soit tard.

Lisez la réaction de Dr Fomba.

J’ai lu avec intérêt tes propos de haine, de manque de respect et de mépris à l’endroit de notre ministre des affaires étrangères qui représentait toute la Nation Malienne à une cérémonie de la fête de l’intégration Africaine.

Le ministre Tiebilé Dramé était le représentant de toutes les institutions du Mali à cette cérémonie et la seule personne désignée à cet effet pour parler au nom de toute la Nation Malienne.

Les propos tenus par Tiebilé Dramé constituent un rappel des lignes rouges de l’accord d’Alger à ne pas franchir. Le peuple malien se reconnaît dans ces propos. Il est important de savoir que le Malien est décidé désormais à rendre la monnaie à toute attitude indépendantiste que ce soit la CMA et même la communauté internationale.

Les réponses aux sorties ratées du général Jean Bernard Pinatel et du faux expert sont les illustrations.

Il révèle de tes propos que les hymnes, les statuts et les symboles des institutions sont justement les aspects que constituent le contenu de l’accord d’Alger et font l’objet d’un débat pas encore définitivement réglé, devront être revenus dans la future organisation politique institutionnelle du pays.

Je te rappelle que le Mali a un seul et unique hymne national et il n’y en aura pas deux, rien ne changera dans le symbole et ni dans les institutions.

Le peuple malien est désormais engagé pour recadrer et adopter l’accord d’Alger conformément à la constitution du Mali, tout en respectant scrupuleusement les lignes rouges de l’accord d’Alger à savoir le respect de l’intégralité du territoire du Mali, le respect du caractère laïc, unitaire et républicain.

Le peuple malien s’opposera à toute forme de révision politique et institutionnelle sans la présence effective des FaMa à Kidal et sur toute l’étendue du territoire National, le préalable pour toute démarche.

Oui Tiebilé Dramé s’est opposé au régime IBK et très farouchement par amour pour son pays, mais les mains de Tieblé Dramé ne sont pas souillés du sang des civils et militaires dignes fils de ce pays.

Tiebilé Dramé ne possède pas d’armes pour imposer des cautions aux autorités Maliennes lors de leur passage dans les localités de Kidal.

Tiebilé Dramé ne loge pas dans les hôtels luxueux pris en charge par le contribuable et en même temps tisser des contacts avec des pays ennemis pour la partition du MALI.

Tiebilé Drame par patriotisme n’a jamais célébré une fêté d’anniversaire d’indépendance d’un petit morceau de terre sur notre territoire commun.

Et quand je t’entends parler de peuple, de quel peuple parles-tu ?

Non tu n’as aucun peuple derrière toi sauf les pays ennemis du Mali.

Il est temps pour toi et les cadres de la CMA de changer de posture avant qu’il ne soit tard sinon vos plans machiavéliques de partition ont été un échec.

Je t’invite et tous les cadres de la CMA à rejoindre le peuple pour ne parler qu’un seul Mali, le Mali des trois empires, le Mali du brassage interethnique, le Mali du berceau de l’hospitalité.

Moussa Ag Attaher, donnons-nous la main, il n’est plus utile de continuer ce génocide pour les intérêts d’un petit groupe.

Nous sommes arrivés à un tournant décisif « Mali te kila »

Aboubacar Sidick Fomba président du parti ADEPM

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here