Financement du Plan de Campagne agricole 2019-2020 : Le feu vert du président IBK donne son quitus pour son financement

Le coût de cet ambitieux plan est estimé 299,2 milliards de FCFA pour une production attendue de 11 126 012 de tonnes de céréales

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, vêtu en tout de blanc a présidé le lundi, 27 mai 2019 dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, la 9ème session du Conseil supérieur de l’agriculture.

La session du Conseil supérieur de l’agriculture est une instance de décision présidée par le Président de la République, Chef de l’Etat. Son objectif est d’entériner les grandes décisions concernant la campagne agricole en cours, c’est une émanation de la Loi d‘orientation de l’Agriculture.

L’approbation par le Président de la République du plan de campagne agricole est également une réponse de sa vision agricole (15 % du budget national affecté à l’agriculture au lieu de 10 %) dans la mise en œuvre des engagements de Malabo.

Grâce à la vision du Président de la République, depuis son élection à la magistrature suprême en 2013, la modernisation du secteur agricole a contribué à améliorer les revenus des populations rurales, à réduire la pauvreté rurale, à contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et également à la stabilisation du pays, malgré la situation sécuritaire difficile qu’il traverse.

La production céréalière définitive de la campagne agricole 2018-2019 est de 10 159 539 tonnes, soit un taux de réalisation des objectifs de 108 %. Le Mali, s’est classé premier en Afrique dans la production cotonnière avec 726 500 tonnes de coton en 2017-2018. Notre pays est la 3ème économie de l’Espace Union Économique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA).

Pour engranger d’autres nouvelles performances dans la perspective d’un bon hivernage cette année et pour faire de l’agriculture le moteur de développement économique du Mali qui avance, le Président de la République, président du Conseil supérieur de l’agriculture a approuvé le plan de campagne 2019 -2020.

S’adressant à l’Assemblée, le Chef de l’Etat, a salué les résultats encourageants de la dernière campagne agricole et souhaité la transformation sur place du coton graine pour créer de la valeur ajoutée et créer des opportunités d’emplois pour les jeunes.

Le Chef de l’Etat a également salué, remercié et encouragé l’ensemble des producteurs et productrices agricoles du Mali, grâce auxquels le développement socio-économique du Mali se relance de plus belle. Enfin IBK a prié et souhaité pour notre pays et nos populations rurales singulièrement, un bel et judicieux hivernage 2019-2020.

Enfin, le président Keïta a donné son accord pour la création des interprofessions mangue, maïs, anacarde et pomme de terre. «Je déclare validé le montage technique et financier du plan de campagne 2019-2020 et les projections pour 2020 et 2021», a-t-il conclu.

Auparavant le président de l’APCAM, Bakary Togola, a salué les résultats forts encourageants enregistrés au compte de la dernière campagne. Une réussite qu’il a attribuée volontiers au président de la République, en le remerciant pour ses efforts en faveur de la promotion du monde rural. Il a assuré le chef de l’Etat du soutien indéfectible de tous les acteurs agricoles. Il a enfin, souhaité une utilisation judicieuse des subventions.

Signalons que pour la campagne 2019-2020, les experts annoncent la hausse des taux de réalisations par rapport à la campagne 2018-2019, pour un coût global du plan de campagne agricole estimé à 299 166 258 393 FCFA réparti comme suit : contribution de l’Etat 86 503 127 385 FCFA (intrants, appui conseil, infrastructures, équipements ), et la contribution des producteurs s’élève à 212 663 131 008 FCFA et une production attendue de 11 126.012 tonnes de céréales en 2019, soit un taux d’augmentation de 10% par rapport à 2018. Quant à la production de coton graine projetée en 2019, elle est de 800.000 tonnes.

Dans les domaines de la production animale, les objectifs pour 2019 sont de 9 534 tonnes de lait en 2019 ; 84 368 tonnes de viande et de 2424 415 775 œufs en 2019.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement Dr Boubou Cissé, de plusieurs membres du gouvernement et proches collaborateurs du Chef de l’Etat. Le président de l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture, les responsables des directions techniques de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, les responsables des projets, programmes, offices étaient également présents à cette cérémonie.

AMTouré

Lors du Conseil Supérieur de l’agriculture : IBK s’habille en cotonnade pour la promotion du coton malien

Lors de la cérémonie de validation du plan de campagne agricole 2019, IBK était vêtu en cotonnade et tailleur made in Mali. Cela a attiré l’attention de toute la salle qui a applaudi ce message vestimentaire du jour du Président de la République. Le Chef de l’Etat est constamment engagé dans les plaidoyers sur la scène internationale dans le cadre de la transformation sur place du coton graine pour créer de la valeur ajoutée et créer des opportunités d’emplois pour les jeunes.

En plaçant son second mandat sous le signe de la jeunesse, en marge de la 9 ème session du Conseil supérieur de l’agriculture, IBK en plus de valoriser le coton malien (le Mali est classé premier pays africain en production de coton graine 2018) a accordé une place importante à la jeunesse. « Les jeunes porteurs d’avenir » a déclaré IBK avant d’inviter en ces termes « Les Centres ruraux de prestations (CRP) sont utiles et importants pour que chacun y consacre le meilleur de lui-même.

Je vous invite donc à mettre urgemment en place un dispositif performant de suivi rapproché de ces centres, afin de mieux accompagner les jeunes dans la réussite de leurs activités « Je note Monsieur le Chef du gouvernement que récemment, vous trouvant en Abu Dhabi, vous avez réussi à avoir là un accompagnement assez substantiel sur lequel nous veillerons tous pour que le meilleur usage en soit fait. Ces 25 millions de dollars qui ont été obtenus pour la promotion pour … devront être consacrés à la jeunesse et à la promotion des femmes ».

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here