Accord politique de gouvernance: pourquoi l’équipe Boubou Cissé échouera

L’accord politique de gouvernance est un accord politique de confusion.

Cet accord politique est dans la logique du partage de responsabilité pour atteindre un seul objectif l’application de l’accord d’Alger, à travers une révision constitutionnelle pour faire plaisir à la France et aux groupes armés séparatistes.

Pour se faire la logique demande :

1_ l’entrée dans le gouvernement des personnalités à forte valeur ajoutée ;

2_la prorogation du mandat des députés pour maintenir le statut de l’opposition d’une part et d’autre part donner un caractère de légitimité et de légalité pour l’adoption et le vote à main levée les textes de la fameuse révision constitutionnelle. Cette formule va maintenir les députés dans leur aubaine donc, ils auront leur part du partage.

3_Donner l’impressionne d’une adhésion populaire aux projets de réforme politique et institutionnelle. Donc, la politique par guerre médiatique ;

4_L’organisation d’une mise en scène à la place d’une concertation nationale inclusive inclusive.

Oui, nous apprécions le travail patriotique de beaucoup de ministres et nous les félicitons et encourageons.

Mais ce gouvernement échouera lamentablement dans sa stratégie, parce qu’il n’y aura pas de révision constitutionnelle ni de réorganisation administrative sans la présence des FAMA à Kidal et sur toute l’étendue du territoire national.

Le gouvernement échouera sans une véritable concertation nationale inclusive pour discuter sur toutes les questions relatives à la vie de la nation.

Nous voulons des résultats tangibles suites à des actions concrètes dans le sens de la refondation du Mali.

Aboubacar Sidick Fomba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here