Porté sur les fonts baptismaux hier : Le mouvement Républicain promet ‘’de rendre au Mali sa souveraineté’’

 La famille politique malienne s’agrandit avec  la création d’un nouveau parti dénommé’’ Mouvement Républicain’’ dirigé par l’expert-financier, Ainea Ibrahim Camara, du groupe CARBON FINANCE. Ce parti politique de l’idéologie libérale prône un secteur privé fort avec un financement massif dans l’agriculture pour absorber le chômage des jeunes.

-Maliweb.net- Plusieurs militants du Mouvement Républicain (MR)  ont pris d’assaut la Maison de la presse du Mali, le mercredi 5 juin, pour la conférence  de presse en prélude du lancement officiel de ce jeune parti politique prévue ce vendredi 7 juin au Centre internationale de conférence de Bamako.  Le MR dit se distinguer par les autres formations politiques à cause de son idéologie libéraliste qui prône un secteur privé fort et un Etat régalien tourné vers une décentralisation à, l’échelle nationale et une intégration régionale voire internationale.

Dans un document distribué à la presse, les responsables du MR déplore la propagation de l’insécurité nourrie par la prolifération des groupes armés rebelles avec comme conséquence les attaques terroristes récurrentes plongeant le pays dans une crise sécuritaire sans précédente. Toujours avec comme conséquence les nombreuses victimes civiles et militaires.

Face à ce tableau peu reluisant et qui sape tous les efforts de développement,  le MR veut  donner une alternative politique. Ce, en réunissant les efforts qui contribueront à réhabiliter l’homme malien, réconcilier la politique, la morale et l’éthique.

Pour ce faire, il propose aux Maliens «  d’œuvrer  l’élargissement de la consolidation de la démocratie dans tous les domaines  d’activités fondé sur les valeurs qui ont inspirés le mouvement populaire de mars 1991, d’instaurer un véritable Etat de droit garantissant une société libre, juste et prospère où tous les Maliens bénéficieront de l’égalité de chance, d’une répartition équitable des ressources du pays ».

Toujours dans le même registre, le MR dit œuvrer pour la modernisation et la moralisation de la vie publique, contre la corruption, la mauvaise gestion, l’l’opportunisme ; le népotisme, le clanisme… au renforcement de la cohésion sociale, de l’unité nationale par l’instauration d’un dialogue franc avec toutes les composantes de la société.

Devant la presse, le Président du MRAinea Ibrahim Camara n’a pas caché ses ambitions de rendre au Mali sa grandeur. Toutefois, en se battant pour que le pays acquiert sa souveraineté en finançant massivement le secteur de l’agriculture pour absorber le chômage, prévenir la migration irrégulière.

Par ailleurs, il a dénoncé la prorogation du mandat de la 5ème législature qu’il qualifie ‘’d’inconstitutionnel’’ avant de proposer une réponse politique à la crise sécuritaire au nord, au centre et dans certaines régions du sud. Ainsi, Ainea Ibrahim  Camara projette un financement massif dans ce qu’il appelle les agros-pôles et les secteurs vitaux.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here