Vers une suspension de la fédération malienne de football ?

Comme annoncé dans nos précédents articles, une mission de la FIFA a rencontré ce samedi les autorités politiques maliennes ainsi que le comité de normalisation de la fédération malienne de football. Et la FIFA pourrait écarter le Mali de toutes compétitions internationales.

C’est ce qui ressort de la séance entre Véron Mosengo Omba, émissaire de la FIFA, le Premier ministre Dr Boubou Cissé, le Ministre de la jeunesse et des sports Arouna Modibo Touré et la présidente du Conor Dao Fatoumata Guindo ce 8 juin à la Primature.

Prévu faire initialement parti de la délégation, le président de la CAF Ahmad n’a plus effectué le voyage. « J’étais censé venir avec le président de la CAF Ahmad, mais finalement au dernier moment, il a eu d’autre chose à faire et il m’a envoyé ici seul pour transmettre ce message », a annoncé Véron Mosengo Omba. Un message qui est clair et qui montre l’engagement de la FIFA à accompagner toutes ses associations en difficulté.

« Considéré comme un grand pays de football, le Mali aura toujours le soutien de la FIFA. Un soutien qui ne peut toutes fois pas accepter que deux ou trois personnes prennent en otage le foot malien », a exprimé Véron.

Le message de la CAF et de la FIFA est clair : « il n’est pas question que des individus sabotent l’Assemblée Générale prévu le 15 juin 2019 sinon, la FIFA prendra toutes ses responsabilités, y compris la Suspension du Mali de toutes les compétitions de la CAF et FIFA sans oublier la Coupe d’Afrique des Nations Égypte 2019 », a déclaré l’envoyé de la CAF et FIFA.

Malgré cette position, Véron Mosengo Omba se dit satisfait des échanges qu’il a eu avec le Premier ministre malien, qui devra, selon lui aboutir à la prise de conscience des acteurs en vue de la résolution de la crise qui secoue le football malien.

Lika Guindoss

source: djena sport

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here