Mouvement Républicain (MR) : Un nouveau parti politique sur les fonts baptismaux !

Le parti politique, Mouvement Républicain (MR) signe son entrée sur l’échiquier politique au Mali. Le ton a été donné au cours d’une cérémonie qui a constitué le lancement officiel du parti. C’était dans la soirée du vendredi 7 juin au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), sous la présidence du président fondateur du MR, M. Ainea Ibrahim Camara.

C’est devant une salle pleine de militants et de sympathisants que le parti Mouvement Républicain a lancé officiellement ses activités sur la scène politique malienne. Il devient, du coup, la plus jeune formation politique du pays.

Le MR se veut un parti de tous les Maliens, en particulier celui de la jeunesse afin de concrétiser sa volonté politique qui est de changer le Mali pour l’intérêt de tous.

Cette cérémonie a été l’occasion pour le président du MR de donner la vision du parti pour la construction de l’édifice national.

Des propos tenus par M. Ainea Ibrahim Camara, il ressort qu’avec le MR rien ne sera plus comme avant dans notre pays. « Nous ferons en sorte de réaliser et de tenir les promesses de nos illustres prédécesseurs qui nous ont légué l’indépendance du Mali » a-t-il déclaré. Parlant de la situation sécuritaire que traverse le pays actuellement, il a exprimé toute sa reconnaissance et celle de son parti à toutes les forces amies, qu’elles soient Africaines et d’ailleurs qui consenties des efforts pour que la paix et la sécurité reviennent au Mali. Cependant il dira que, le MR veut que la sécurité du territoire national soit assurée par les forces maliennes.

Sur le plan du développement en général, le discours tenu par les dirigeants du MR est reluisant. « Nous souhaitons que désormais nos agriculteurs, pêcheurs, éleveurs, artisans, toutes les professions présentes au Mali puissent trouver un écho favorable, à travers la politique du mouvement républicain » a émis comme souhait le président du MR. Cela, conformément à politique de gouvernance que le MR compte mettre en œuvre pour un Mali meilleur. Pour la réalisation de cette politique, le président Camara a invité les uns et les autres d’avoir le courage lorsque ça ne va pas, de dire que ça ne va pas. Ce qui ne veut pas dire, soutient-il, que ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui sont moins patriotes qu’eux. « Mais ils sont moins que nous » a-t-il précisé. Tout en ajoutant que les hommes et femmes qui composent le MR ont la méthode et la stratégie pour permettre au Mali de redevenir le pays qu’il a été, le pays de toutes les fiertés et de toutes les grandeurs du continent.

Avant de terminer, il dira que le MR est présent sur la scène politique pour qu’enfin le Mali prenne en main son destin. « Le MR n’est pas un parti révolutionnaire, le MR est un parti souverainiste » conclura le président Camara.

Par Jean Joseph Konaté

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here