Attaque meurtrière du hameau de culte Sobane Dah, le PSDA condamne et exprime : « Nous devons vérité, protection et solidarité aux familles endeuillées »

Suite à l’attaque meurtrière perpétrée le dimanche 9 juin contre le hameau de culte Sobane Dah du village de Koundou dans la commune de Sangha, le Parti Social Démocrate Africain (PSDA) a fait un communiqué. Dans lequel il dit avoir appris avec tristesse ces attaques perpétrées contre les citoyens. Par conséquent, le parti d’Ismaël Sacko, non moins président du PSDA, a condamné l’acte en présentant ses condoléances aux familles victimes.

De la sorte, le parti du jeune Ismaël Sacko, non moins président du PSDA a finalement décidé de rompre le silence. Dans son communiqué du mardi, le PSDA s’est exprimé sur la situation sanglante et odieuse qui a touché des paisibles citoyens du hameau de culte Sobane Dah dans la commune de Sangha, cercle de Bandiagara le dimanche 9 juin 2019. « Nous avons appris avec une grande tristesse cette attaque perpétrée contre le hameau de culte Sobane Dah. Nous nous rejoignons aux citoyens pour fortement condamner l’attaque inhumaine et meurtrière faite contre nos paisibles populations dans la commune de Sangha, cercle de Bandiagara », mentionne le communiqué. Selon les membres du PSDA, l’heure est aussi arrivée de pouvoir compter sur les hautes autorités du Mali pour agir et arrêter les auteurs de cet acte barbare et odieux afin de les sanctionner. « Il est plus qu’opportun que les Maliens bénéficient de l’apport stratégique, voire tactique, des généraux de nos forces de défense et de sécurité sur le terrain afin de réduire de façon drastique les tueries du centre, du nord et partout dans le pays », précise le communiqué.

Avec comme devise : Travail-Justice et solidarité, le parti Social Démocrate Africain a présenté ses condoléances aux familles endeuillées tout en souhaitant prompt rétablissement aux blessés de cette attaque qui a fait plus de 95 morts, 19 disparus en plus des animaux et des maisons incendiés par des bandits armés. En outre, le PSDA a également invité le peuple à plus de vigilance ainsi qu’à l’union sacrée autour du Mali et des autorités pour sauvegarder l’intérêt général et le soutien des institutions de la République, dont le chef suprême des armées, dans sa mission de reconstruire l’armée malienne.

Pour conclure, le PSDA invite toutes les personnes de bonne volonté, les services publics et privés à venir en aide à ces familles endeuillées ainsi qu’aux blessés. « Nous devons vérité, protection et solidarité aux familles endeuillées. Force doit revenir à la loi », nous explique le communiqué.

Mamadou Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here