Communiqué de presse APPEL Mali

L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne (APPEL Mali) a appris avec une profonde consternation l’attaque barbare du lundi 11 juin 2019 contre le village de Sobame Da, dans le cercle de Bandiagara, commune de Sangha, région de Mopti. Cette attaque, faut-il le rappeler, a occasionné la mort de 95 personnes, 19 portés disparus et des dégâts matériels, selon une source gouvernementale. 

L’Appel Mali s’incline devant la mémoire des disparus et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Ce drame, comme ou s’y attend, fait le choux gras de la presse nationale et internationale. Cela ne saurait souffrir d’une quelconque anormalité, sauf que l’Appel Mali a constaté avec regret que des confrères et autres activistes Web  ont fait fi de toute règle d’éthique et de déontologie, par rapport à des publications dans les medias en ligne et medias sociaux.

En effet, Appel Mali regrette l’emploient des terminologies à caractère ethnique, tendancieuse et xénophobe pour soutenir des éditoriaux. De même, l’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali est très réservée quant aux publications d’images à même de heurter la sensibilité des citoyens.

Face à ce qu’elle qualifie de dérapages éditoriaux, APPEL Mali en appelle à la responsabilité des professionnels de la Presse en Ligne ; plus de retenu et surtout de discernement.

Appel Mali appelle les journalistes en ligne, Bloggeurs et autres Activistes Web à la vigilance, en évitant les propos tendancieux et publication d’images obscènes, dans un contexte particulièrement difficile pour le pays.

Appel Mali appelle les journalistes en ligne à l’objectivité et à jouer pleinement leur rôle dans la sensibilisation contre toute forme de tension intercommunautaire.

APPEL invite ses membres au strict respect de l’éthique et la déontologie.

Le Président

Modibo L FOFANA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here