Taxes discriminatoires à Bougouni : Plus de 60 agriculteurs interdits d’accès à leurs terres

Où va le Mali? Où vont les Maliens? Les problèmes s’entassent partout et ne sont jamais résolus.

Ils sont agriculteurs et vivent de la terre. À l’approche de l’hivernage, saison unique annuelle des cultures, ils sont dans la rue et interdits d’accès à leurs champs. Certains d’entre eux ont été tués par des armes à feu.

Ils sont de la communauté Mianka, venus de Koutiala depuis des décennies. Ils ont obtenu des terres et ont prospéré. Ils ont fait beaucoup de réalisations pour eux et pour la collectivité.

Maintenant on veut les chasser pour qu’ils retournent chez eux. En leur imposant des taxes spéciales de plus en plus lourdes.

Le juge a refusé les taxes ethniques imposées. Le sous-préfet (donc l’Etat) a conseillé aux Mianka (étrangers selon le maire, le chef de village et les populations) de payer pour éviter des problèmes.

Le maire, le chef de village et les populations sont décidés à faire repartir les Mianka chez eux à Koutiala. On a déjà commencé à en tuer pour ça.

Qui pour aller parler aux responsables et populations de Bougouni? C’est urgent. Surtout vue la situation du pays. Il faut intervenir vite.

Si les Mianka retournent “chez eux à Koutiala “, se sera grave.

A.Tall

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here