Moussa Sinko Coulibaly lance son parti politique « Ligue démocratique pour le changement »

L’information a été donnée à Koulikoro lors de la visite du général Moussa Sinko Coulibaly le mercredi dernier.

Moussa Sinko Coulibaly à la tête d’une modeste délégation s’est rendu dans la cité de Meguetan le mercredi 12 juin 2019. L’objet de cette visite est d’échanger avec ses militants du partis (ancienne plateforme qui l’a porté candidat à l’élection présidentielle) mais aussi accordée une grande interview à la presse de KOULIKORO sur l’actualité malienne. Un grand honneur à la section de Koulikoro tous mobilisés pour l’accueil de l’enfant de Dioila.

A l’entrée de la ville, le président du parti (Ligue pour la démocratie et le changement) a été accueilli par ses militants jeunes et femmes à Kayo. Après la délégation a été reçue par le chef du village de Koulikoro et le chef de Somono dans leur vestibule. Après les salamalecs, le président du tout nouveau parti pour le changement s’est prêté aux questions des journalistes  sur le plateau de la radio Nour FM de Koulikoro. Ces questions portaient  sur l’actualité, comme le carnage de Sobame Da, sa motivation de quitter l’armée pour la politique, la vision de son parti jusqu’à son engagement à signer un contrat social avec le peuple Mali pour un autre visage politique. C’est au cours de l’entretien, le président à  révélé que sa plateforme s’est transformée en parti politique. Le parti a pour objectif  de changer le système de gouvernance du Mali. Selon lui, leur parti politique se base sur la bonne  gouvernance politique, économique et sociale. Déjà, la ligue pour la démocratie et le changement se fraye un chemin grâce ce à l’adhésion d’une frange importante de la population malienne pour le changement. Par ailleurs, le général Moussa Sinko Coulibaly qui n’est pas tendre avec le régime a tapé sur le président IBK pour son insouciance à l’égard du peuple malien. Il ajoute que le président a montré ses limites et doit être dégagé. Concernant la tragédie à Sobame Da et Ogossagou, Moussa Sinko Coulibaly argue que le renseignement  militaire a failli pour anticiper le carnage.C’est pourquoi, il appelle les Maliens à s’inscrire dans l’esprit du changement pour faire dégager un régime incompétent au grand bonheur du peuple.

Ousmane Fofana

FekounDialabouragou (Koulikoro) 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here