Ces rencontres de folie qui ont marqué l’histoire de la CAN !

En football, chaque match a son histoire, mais tous n’ont pas un record à exhiber comme on montre ses muscles. Certaines de ces rencontres sont intouchables par leur immensité, d’autres le seront peut-être lors de la prochaine CAN au pays des pharaons ? En attendant, tour d’horizon de ces matchs les plus marquants de la plus prestigieuse compétition continentale.

 

CAN 1972 : Mali-Zaïre (4-3 a.p)

La CAN 1972 a été le théâtre de nombreux rebondissements. Le plus improbable restera cette demi-finale où les maliens auront marqué les esprits au terme d’un match d’anthologie. Privés de leur meilleur joueur l’emblématique Salif Keita, les Aigles pensent avoir décroché une qualification quand les Zaïrois parviennent à recoller dans les ultimes instants. C’est finalement Fantamandy Keita qui scelle le score à bout des prolongations, offrant à sa sélection la seule finale de CAN de son histoire.

CAN 1974 : Egypte – Zaïre (2-3)

Première puissante africaine sans contestation possible, les Pharaons traversaient une disette depuis 1959. Une demi-finale de tous les dangers pour les égyptiens devant leur public. Gonflés à bloc et désireux de retrouver les sommets au niveau continental, ils essuient pourtant une défaite totalement inespérée. Ménès tôt dans la partie par deux buts, les léopards parviennent à créer la surprise en venant à bout des locaux grâce à une frappe supersonique de Mulamba. Ils finiront d’ailleurs par remporter cette édition une semaine plus tard.

 

CAN 1996 : Afrique du Sud 2-1 Algérie

Après la victoire de l’équipe sud-africaine de rugby en Coupe du monde, juste après l’Apartheid, l’épopée magique de l’équipe nationale de football pour remporter le titre en Coupe d’Afrique des nations 1996 est passée presque inaperçue.

Devant 80 000 spectateurs au FNB Stadium de Johannesburg, le match demeura tendu et le score resta vierge jusqu’aux 20 dernières minutes de jeu. Puis Mark Fish suscita l’espoir de toute une nation en marquant à la 72e. Cependant l’Algérie ne s’avoua pas vaincue et égalisa sur corner à la 84e. Mais l’Afrique du Sud insista, et la joie des spectateurs qui avait été gâchée par l’égalisation des Algériens fut soudainement réanimée lorsque John Moshoeu envoya son équipe au tour suivant grâce au but de la victoire une minute plus tard.

 

CAN 2010 : Angola – Mali (4-4)

À en juger par les 78 premières minutes de la rencontre, il semblait que le match d’ouverture de l’édition 2010 de la CAN resterait dans les mémoires comme une victoire écrasante par 4 buts à 0 du pays hôte. Mais moins de 20 minutes plus tard, cela se transforma en un match dont tout le monde allait se souvenir comme l’un des retournements de situation les plus improbables. De façon totalement inattendue, le Mali parvint à marquer aux 79e, 88e, 93e, et 94e minutes, égalisant ainsi à la toute fin du match. Les Aigles seront éliminés au premier tour non sans avoir marqué l’histoire de la CAN.

 

 

 

 

 

 

 


Source : Afrique Sports

Afrique Sports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here